La fête de la musique voit double à Morges

La CôtePour la première fois, la Fête de la musique se déroulera sur deux jours

La Fête de la musique prend la ville pour cadre, ici l'Hôtel-de-Ville

La Fête de la musique prend la ville pour cadre, ici l'Hôtel-de-Ville Image: Journal de Morges

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’année 2017 marque un tournant dans l’histoire de la Fête de la musique de Morges, car les festivités – c’est une première – se dérouleront sur deux jours. L’occasion pour l’Association Morgienne d’Activités Culturelles (AMAC), organisateur mandaté par la Ville, de proposer encore plus de concerts.

«Depuis quelques éditions, nous collaborons étroitement avec le Parlement des Jeunes de Morges. Aussi, nous avons décidé de leur confier la programmation du vendredi 16 juin», explique Magali Züger, présidente de l’AMAC. Une soirée qui promet de faire vibrer la place de l’Hôtel-de-Ville dès 17 h avec un son plutôt orienté rock et métal. Dès 19 h, la tension montera d’un cran pour les groupes Jackpot, Fixit et AnotherOx, qui s’affronteront successivement dans le cadre du tremplin du Paillote Festival. Le vainqueur gagnera ainsi la chance de se produire en ouverture de l’événement musical morgien le 14 septembre.

«La programmation du samedi 17 juin est beaucoup plus éclectique, le but étant que la musique plaise à tout le monde. Elle se répartira entre l’Hôtel de Ville et le temple», poursuit l’organisatrice. Musique classique, chanson française, folk, hip-hop ou ska, l’affiche est en effet riche. «On reçoit beaucoup de demandes et on ne peut malheureusement pas programmer tout le monde. Hormis la diversité des styles et la qualité des prestations, on donne la priorité aux groupes de la région, car c’est aussi notre rôle de les soutenir.» (24 heures)

Créé: 15.06.2017, 08h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...