Le Beau Rivage de Nyon gardera son style classique

ReconstructionAvec ses balustrades en fer forgé, le fleuron de l’hôtellerie, qui s'était effondré en juin dernier, renaît dans la tradition.

Fermé depuis 2015, en ruines depuis 2018, le Beau-Rivage retrouvera bientôt tout son lustre.

Fermé depuis 2015, en ruines depuis 2018, le Beau-Rivage retrouvera bientôt tout son lustre. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous voulons garder le style classique du Beau-Rivage historique et rendre une certaine unité à l’ensemble», commente Brahim Dahmani, administrateur de la société propriétaire de cet ancien fleuron de l’hôtellerie nyonnaise, dont une partie s’est effondrée le 28 juin dernier alors que le bâtiment était en attente d’être transformé et agrandi. Aujourd’hui, après des mois de coûteux travaux de démolition et de sécurisation des ruines, il peut enfin soumettre à enquête publique complémentaire le projet définitif de rénovation.

Que les Nyonnais attachés au passé se rassurent, le futur Beau-Rivage ressemblera comme un petit frère à l’ancien. Il gagnera même en cohérence, car la démolition totale du corps central et des deux façades donnant sur le lac a permis d’améliorer les alignements et les différences de niveau qui subsistaient entre l’hôtel d’origine, dont il fallait conserver de vieux planchers, et le bâtiment contigu racheté pour y mettre de nouvelles chambres. «Nous pouvons maintenant créer une dalle unique entre les deux, ce qui permet de mieux agencer les locaux», se réjouit l’administrateur.

La Commune et l’association Pro Novioduno s’étaient opposées à une première extension prévoyant l’ajout côté lac d’un cube de verre. La deuxième version, plus traditionnelle, avait obtenu le permis de construire, qui est toujours valable. La reconstruction totale – seuls les murs de l’entrée, côté rue de Rive, seront conservés – permettra de créer 58 chambres (116 lits), trois salles de conférences, un centre de wellness au rez inférieur, un restaurant pour l’hôtel et une brasserie ouverte au public, avec terrasses au rez et à l’étage. L’ensemble est devisé à 16 millions de francs. Les travaux devraient débuter dès la fin de l’enquête publique. (24 heures)

Créé: 15.03.2019, 17h56

Articles en relation

La démolition des ruines du Beau-Rivage continue

Nyon En attendant les plans de reconstruction, il faut poursuivre la stabilisation des murs restants. Plus...

Les restes du Beau-Rivage ne seront pas démolis

Nyon Le propriétaire de l’hôtel a décidé de conserver la partie ancienne de l’édifice qui ne s’est pas effondrée. Plus...

En ruine, l’Hôtel Beau-Rivage cherche comment ressusciter

Reconstruction L'ancien fleuron de l'hôtellerie nyonnaise, déstabilisé par un effondrement, n’est bientôt plus que poussière. Faut-il refaire à neuf ou du «faux vieux»? Plus...

Un joyau de l'hôtellerie nyonnaise s'effondre

Accident Le Beau-Rivage a cédé ce jeudi sous le vent. Inexploité en attendant d’importants travaux, l'hôtel était en très mauvais état. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 21 mars 2019.
(Image: Bénédicte ) Plus...