Le curling des JOJ balayé par Morges, tous les regards tournés vers Champéry

OlympismeLa commune de La Côte a renoncé aux compétitions de curling. La station valaisanne tient la corde pour jouer les pompiers de service.

Le Palladium de Champéry semble taillé pour accueillir les épreuves de curling.

Le Palladium de Champéry semble taillé pour accueillir les épreuves de curling. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le coup de théâtre n’a pas eu lieu. Comme pressenti, le Conseil communal de Morges a refusé le projet d’accueillir les épreuves de curling des Jeux olympiques de la jeunesse en 2020 (JOJ). Le prix à payer, soit plus de 700 000 francs pour des aménagements destinés uniquement à la manifestation, a été jugé trop élevé par les élus. À l’image du Vert Mathieu Bornoz: «Le but est louable, mais il n’y a rien qui colle. Il s’agit d’une erreur de casting initial. Comment a-t-on pu penser que Morges était le site idéal? On nous invite aujourd’hui à accepter une aberration écologique!»

Au final, la proposition de la Municipalité a été balayée par 63 voix contre 16 et 5 abstentions. Un résultat accueilli avec satisfaction dans les rangs du PLR. «Avec les JO de la jeunesse, Morges aurait hérité d’un cadeau empoisonné et l’aurait payé au prix fort, affirme son vice-président Baptiste Müller. La patinoire aurait dû être complètement fermée durant deux mois, en pleine saison, afin de transformer un lieu de patinage et de hockey en une halle de curling pour dix jours de compétition. Avant de réaliser l’opération inverse.»

Morges ne sera donc pas le seigneur des anneaux. Et la précieuse place désormais vacante fait des envieux. Ou au moins un. C’est en tout cas ce qu’affirme le directeur des JOJ. «Nous avons reçu une très bonne offre d’une commune, assure Ian Logan, actuellement à PyeongChang pour assister aux Jeux olympiques. Nous ne pouvons toutefois pas encore dévoiler son nom, car des discussions doivent avoir lieu au préalable avec la Fédération mondiale de curling et le Comité international olympique.»

Alternative valaisanne

Le candidat mystère semble cependant ne pas faire un pli. Dans le petit monde du curling, tout le monde désigne Champéry. «Si on nous sollicite, nous sommes à disposition», confie sans détour Luc Fellay, président de la commune du Chablais valaisan, qui connaît parfaitement le dossier pour avoir fonctionné comme chef technique du Festival olympique de la jeunesse en 2005, ancêtre des JOJ. De son côté, le club de curling local affirme posséder les infrastructures nécessaires pour organiser un tel événement. Même valaisan, ce plan B paraît logique, d’autant que les autres possibilités sont compliquées à réaliser. Certes, des patinoires existent dans la région, mais, comme à Morges, d’importants travaux sont nécessaires afin de mettre les infrastructures aux normes exigées par la Fédération internationale de curling.

Un temps citée comme plan B, la halle de curling d’Ouchy ne paraît pas taillée pour recevoir les Jeux olympiques de la jeunesse. «Leur projet de rénovation est magnifique, mais le financement fait défaut pour le moment», indique Ian Logan, qui promet une avancée «dans les semaines à venir».

Côté morgien, cette décision ne règle pas le sort de la patinoire des Eaux Minérales. La Municipalité a été priée par le Conseil communal de revenir avec un projet de rénovation de l’infrastructure construite en 1992 et nécessitant un sérieux coup de neuf. (24 heures)

Créé: 08.02.2018, 17h53

Articles en relation

Morges dit adieu aux Jeux olympiques de la jeunesse

JOJ 2020 Le Conseil communal a refusé la demande de crédit de plus d’un million de francs pour accueillir les épreuves de curling à la patinoire des Eaux Minérales. Plus...

La flamme olympique pourrait bien ne jamais s’allumer à Morges

Morges Alors que la commune souhaitait accueillir les épreuves de curling des Jeux olympiques de la jeunesse en 2020, le Conseil communal pourrait mettre son veto. Plus...

Inauguration du Centre européen du curling à Champéry

SPORT La station valaisanne devient la Mecque de la discipline sur le continent. Elle espère développer le curling en France, l’Espagne, le Portugal et les pays de l’Est. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...