Le futur radar de Prangins fait des vagues à Crans

SécuritéUne nouvelle boîte grise sera installée sur la route de l’Etraz pour sécuriser le passage des enfants en chemin vers l’école.

Les radars fixes sont reconnus comme un moyen de prévention en matière de sécurité routière.

Les radars fixes sont reconnus comme un moyen de prévention en matière de sécurité routière. Image: Gérald Bosshard/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’achat d’un radar est tout sauf anodin. La simple évocation de cette future acquisition par la Police Nyon Région (PNR) lors du Conseil communal de Crans-près-Céligny a suscité quelques vives critiques au sein de l’assemblée. «Je ne vois pas pourquoi nous devrions participer à l’achat pour un équipement voulu par Prangins», s’est étonnée une élue, visiblement énervée contre des radars jugés trop sévères.

L’association de la police régionale, qui couvre Nyon, Prangins et Crans-près-Céligny, entend en effet se doter d’un troisième radar fixe, pour répondre à la demande de Prangins. Crans-près-Céligny ne prétéritera pas ses finances pour l’achat de la boîte montée sur un mât qui sera pris en charge par la Commune de Prangins. Son Conseil a d’ailleurs déjà accordé un crédit de 35'000 francs pour cela. Le dispositif sera installé à la hauteur de la tour d’eau lors des travaux qui doivent bientôt commencer sur la route de l’Etraz.

«Nous souhaitons sécuriser une zone qui est un lieu de passage sur le chemin de l’école pour les enfants»

«La question d’un radar à cet endroit est ancienne dans le village, explique Alice Durgnat Levi, municipale et membre du comité directeur de Police Nyon Région. Les dépassements de la limitation de vitesse sont nombreux. Nous souhaitons sécuriser cette zone qui est un lieu de passage sur le chemin de l’école pour les enfants.»

«Le radar fixe fonctionne rapidement en matière de prévention»

Selon les données de la PNR, en 2018, 10,4% des véhicules contrôlés avec le radar mobile sont en infraction sur ce tronçon en entrée de localité, juste avant un passage pour piétons. La pose d’un radar mobile devrait faire sensiblement baisser la vitesse puisque ce genre de système a prouvé son efficacité. «Ce système fonctionne très bien et rapidement en matière de prévention pour tranquilliser les secteurs sensibles», insiste Roxane Faraut Linares, municipale de la Sécurité à Nyon et présidente de la PNR. Sur les quatre sites dotés d’un tel équipement à Nyon et à Crans-près-Céligny, le taux d’infractions n’est que de 0,26% pour 2018. Il est même en baisse par rapport à 2017 (0,38%). L’an dernier, ce sont près de 18'000 amendes qui ont été délivrées sur la base des radars fixes sur plus de 7 millions de véhicules contrôlés.

Aujourd’hui, la police régionale possède deux radars fixes qu’elle installe selon un tournus dans les quatre sites équipés pour les recevoir. Avec le cinquième site à Prangins, elle estime utile d’en obtenir un troisième pour garantir une alternance régulière et renforcée entre les cinq sites. Crans en bénéficiera donc aussi. L’achat du radar – qui appartiendra à la police contrairement aux mâts qui sont propriété des communes – sera décidé lors de l’assemblée des délégués de l’association le 8 mai.

Créé: 01.05.2019, 19h49

Articles en relation

Deux polices bientôt sous le même toit à Nyon?

Sécurité La Police cantonale a demandé de rejoindre le futur Hôtel de police. Ce qui obligerait à une collaboration très étroite. Plus...

Nyon a le pire poste de police du canton

Sécurité En attendant de déménager dans la zone industrielle de Champ-Colin, la police occupe des locaux qui ne sont plus aux normes. Plus...

Une nuit sur les talons de la police de proximité de Nyon

Sécurité Les agents vont à pied sensibiliser les fêtards aux nuisances qu’ils créent, le soir, en ville. Reportage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.