Le «génie» Jacques Dubochet honoré à l’UNIL

Prix NobelLe Morgien a été ovationné et son travail salué par de nombreuses personnalités, lundi soir à Lausanne.

Le professeur Jacques Dubochet en train de donner un discours à l'Université de Lausanne.
Vidéo: ATS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’Université de Lausanne a – enfin – célébré son héros! Deux mois après avoir reçu le prix Nobel de chimie des mains du roi de Suède Carl XVI Gustaf, Jacques Dubochet a une nouvelle fois eu droit aux honneurs du côté de Dorigny lundi soir. Dès son entrée dans la salle, l’assemblée lui a offert une belle et longue standing ovation. «C’est impressionnant et très touchant. Aujourd’hui, mes gens sont dans la salle. L’émotion est encore plus forte qu’à Stockholm», a confié le Morgien.

De nombreuses personnalités ont fait le déplacement afin de rendre hommage au scientifique. La rectrice de l’UNIL Nouria Hernandez a d’ailleurs passé plusieurs minutes à énoncer la liste des invités de marque présents. «Je ne crois pas que j’aurai une nouvelle occasion de prononcer de si longues salutations», a-t-elle déclaré avec le sourire.

Une fenêtre sur l'humanité
Tout le monde y est allé de sa petite phrase à l’attention du professeur. Le doyen de la Faculté de biologie et médecine Jean-Daniel Tissot a tout d’abord livré qu’il rêvait d’avoir des étudiants «clones» de Jacques Dubochet. La conseillère d’Etat Cesla Amarelle a ensuite affirmé que ce dernier encourageait les jeunes à «croire que rien n’est impossible». Et d’ajouter en s’adressant à lui: «Vous avez ouvert une fenêtre sur le monde des molécules et sur l’humanité entière.»

La suite du spectacle a été assurée par Jacques Dubochet en personne, un être composé de «génie» et de «simplicité» comme l’a souligné le conseiller fédéral Guy Parmelin. Le professeur a tenté tant bien que mal d’expliquer aux novices présents dans l’auditoire sa découverte. Il a réalisé en direct une démonstration de la méthode de vitrification de l’eau qui lui a valu le prix Nobel de chimie. Et une enième fois démontré un sens de l’humour devenu désormais légendaire.

Avant d’offrir à l’Université une des trois médailles reçues en Suède. Et que la rectrice lui rende la pareille en lui donnant – en plus d’une place réservée pour son vélo - la possibilité d’organiser cinq grandes conférences durant les prochaines années. «Ces événements vont certainement permettre de réunir la politique et le savoir scientifique. Des personnes de grande classe feront le lien entre des problèmes sociaux et la science. J’ai déjà quelques idées en tête», a conclu Jacques Dubochet. (24 heures)

Créé: 05.02.2018, 21h39

Articles en relation

Le Prix Nobel vaudois n’a jamais étalé sa science

Rétrospective 2017 En à peine deux mois, le physicien morgien qui a «inventé l’eau froide» est passé de l’ombre à la pleine lumière. Jacques Dubochet aura marqué l’année par sa simplicité et sa spontanéité. Plus...

Jacques Dubochet est entré dans l'histoire

Distinction Arrivé mardi en Suède, le scientifique vaudois a reçu dimanche le Prix Nobel de chimie. Récit de ces instants qui ont marqué sa vie à jamais. Plus...

«Jacques Dubochet est un symbole»

Vidéo La conseillère d'Etat vaudoise Cesla Amarelle a accompagné le scientifique parti chercher son prix Nobel à Stockholm. Plus...

Jacques Dubochet: «Je croyais avoir loupé mon séminaire»

Prix Nobel A quelques heures de la remise de son prix Nobel de chimie, c'est un Jacques Dubochet détendu et tout sourire que nous avons pu interviewer à Stockholm. Plus...

Dubochet: «Même les fourmis sont altruistes»

Prix Nobel Jacques Dubochet a été accueilli en héros jeudi matin sur le campus de Lausanne. Tout a changé, mais pas l’homme, ni ses valeurs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...