Le nouvel EMS de Nyon dévoile ses contours

SeniorsLe projet lauréat du concours d’architecture a été présenté hier soir. Il prévoit la construction de 60 lits aux Tines.

L'EMS des Tines se situera dans un quartier calme et vert.

L'EMS des Tines se situera dans un quartier calme et vert. Image: MAK architecture & consulting

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le futur EMS de 60 lits, prévu dans le quartier des Tines, à Nyon, sera construit en deux ailes formant un V aux branches très écartées. Le projet lauréat du con­cours d’architecture organisé par la Fondation du Midi a été dévoilé hier soir. Il est signé par un bureau de Prangins, MAK Architecture et Consulting.

Le nouvel établissement est très attendu dans une région où le déficit en de telles structures a été admis par le Canton. Il prendra le relais de l’EMS de Bourgogne qui n’est plus adapté aux normes en vigueur et dont la capacité n’est pas suffisante.

Le projet lauréat pour les Tines permettra à la Fondation du Midi d’améliorer la prise en charge des résidents, tout en leur offrant un meilleur confort. «Plusieurs minisalons sont aménagés d’un côté et de l’autre des couloirs, cassant l’effet tunnel de ceux-ci, explique Michel Maye, président de la commission de construction de la fondation. Les résidents pourront s’y arrêter et profiter de la vue, à l’ombre ou au soleil selon leur préférence.» La grande terrasse et l’aspect pratique des espaces ont influencé le vote des jurés.

Travaux prévus au printemps 2017

L’organisation du bâtiment en deux ailes permettra de faire évoluer l’occupation des espaces. Il sera ainsi possible de réserver une zone pour la psychogériatrie. Ce service, fermé, n’est pas proposé par la Fondation du Midi alors que la demande est en croissance à cause du vieillissement de la population.

Les travaux de construction de l’EMS des Tines devraient débuter au printemps 2017, une fois la mise à l’enquête effectuée et le permis de construire délivré. Le projet, qui avait été présenté à la population du quartier, avait été bien reçu il y a quelques mois. Beaucoup mieux en tout cas que le centre de requérants d’asile initialement envisagé sur ce terrain communal. Si tout va bien, l’établissement médico-social sera alors mis en service fin 2019, voire début 2020.

Créé: 03.03.2016, 08h48

Articles en relation

«Le Canton a admis que La Côte était en déficit d’EMS»

Nyon Avec la construction d'un nouvel EMS, la ville de Nyon gagnera 28 lits de long séjour. Est-ce assez pour 20'000 habitants? Plus...

A Nyon, l'opposition au foyer de l'EVAM s'est vite formée

Migration Les habitants du quartier du Boiron et des Tines ont réagi au quart de tour. Ils appellent à la mobilisation contre le projet de centre pour requérants d’asile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.