Les girons des chanteurs s’adaptent à leur temps

TraditionLes chanteurs restent nombreux même si leurs habitudes évoluent. La preuve avec le Giron de l’Aubonne dès vendredi.

Le chœur mixte de Ballens, ici lors du Giron de l'Aubonne en 2010, est un fidèle de la manifestation.

Le chœur mixte de Ballens, ici lors du Giron de l'Aubonne en 2010, est un fidèle de la manifestation. Image: Gérald Bosshard-archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le public averti ne manquera pour rien au monde cette fête de l’art choral. Le Giron de l’Aubonne réunira vendredi et dimanche près de 270 chanteurs sur le site du Chêne à Aubonne. Ses huit chorales membres, issues de Gilly, de Perroy-Rolle, de Buchillon, de Montherod, de Saint-Prex, de Bière, de Ballens et de Longirod-Saint-George, s’y produiront vendredi et samedi dans une ambiance appliquée. Elles accueilleront pour la 2e édition consécutive le chœur d’hommes de Givrins, qui les a rejointes à la suite de la disparition du Giron de la Dôle qui couvrait l’ancien district de Nyon.

Si l’enthousiasme et l’énergie des chanteurs restent omniprésents dans les sociétés locales, ce transfert des hommes de Givrins dénote une réalité dans le monde de l’art choral. Les girons sont à la peine. «Ils ont toujours existé et il serait dommage qu’ils s’arrêtent, insiste Éliane Schumacher, présidente d’organisation de la manifestation d’Aubonne pour le compte du Muguet de Montherod. Nous continuons à les organiser pour perpétuer la tradition.» À la belle époque, les girons se tenaient sur trois jours, avec un concert de gala le samedi. Des stars comme Claude François ou Patrick Juvet chantaient devant un large public. Maintenant, une telle affiche est impensable car elle serait trop risquée. Depuis quelques années, le Giron de l’Aubonne, comme ailleurs dans le canton, a revu à la baisse ses ambitions. La journée du samedi a ainsi été abandonnée pour concentrer les animations sur deux jours. «Les chanteurs sont moins disponibles et n’ont souvent pas trois jours à consacrer à un giron», explique Prisca Dutoit, vice-présidente de la Société cantonale des chanteurs vaudois (SCCV).

Moins de chorales

Le nombre de chorales au sein des girons s’est aussi réduit. Dans l’ancien district de Nyon, la manifestation a accueilli vingt chorales, son record, en 1991. Quand il a disparu, il n’en restait que sept. Pas suffisant pour assumer le tournus pour l’organisation de l’événement bisannuel dont le budget est estimé entre 15'000 et 20'000 francs et demande une année de travail.

«Les girons sont voués à disparaître, avertit Bernard Dutruy. Après celui de la Dôle, celui de la plaine de l’Orbe est menacé.» L’ancien secrétaire de la SCCV estime qu’un tiers des girons ont disparu depuis le début du millénaire où il y en avait une quinzaine. Il souligne toutefois que cette tendance ne signifie pas que l’art choral est en danger, ni que la qualité est en baisse. «On le consomme différent», analyse celui qui dirigera l’Écho des Meilles ce week-end à Aubonne. Le nombre de chanteurs serait quand même en légère baisse, sans que ce ressenti puisse s’appuyer sur des statistiques précises. Celles-ci n’existent pas.

Certes, les chorales sont vieillissantes, mais la jeunesse s’intéresse de nouveau au chant en groupe. «Sous l’impulsion de jeunes chefs dynamiques, des ensembles se créent chaque année, note Prisca Dutoit. Les chanteurs s’engagent alors plutôt dans un projet précis plutôt que sur le long terme.» Ce que confirme Bernard Dutruy. «Des ensembles vocaux se forment et disparaissent rapidement. Il y a un plus grand besoin de liberté et on ne cherche plus à obtenir une médaille de membre honoraire.»

Il n’empêche, il reste des sociétés très motivées, même si elles ne s’investissent pas dans les girons. À Gland, le Chœur du Chêne en est l’exemple. «Nous avons voté à bulletins secrets sur notre participation au Giron de la Dôle, explique sa présidente, Jacqueline Dang. La proposition a été balayée. Les chanteurs n’aiment pas devoir passer devant un jury, l’un des points d’orgue de la manifestation.» La société s’est tout de même lancée, avec quatre autres chorales entre Rolle et Coppet, dans l’organisation de la Cantonale, qui a lieu tous les quatre ans. La prochaine est prévue à Gland en 2021. «Mais c’est à condition de ne pas participer au concours», prévient la présidente. (24 heures)

Créé: 02.05.2018, 11h09

Au menu du Giron de l’Aubonne

Même réduite à deux jours, la manifestation reste fidèle à l’ADN du giron. Il y aura les chœurs d’ensemble, le passage devant les juges et le cortège. Tout se déroule au complexe du Chêne, sauf mention contraire.

Vendredi 4 mai
17h ouverture du caveau, petite restauration, buvette; 20 h répétition des chœurs d’ensemble et chantée.

Dimanche 6 mai
9h production des chorales devant le jury, au temple d’Aubonne; 11 h concert-apéritif par la fanfare l’Écho du Chêne d’Aubonne; 12h30 banquet (sans réservation); 14h30 Petit Chœur d’enfants d’Aubonne; 14h45 concert des chorales du giron; 16h30 cortège; 18h partie familière avec petite restauration.

Articles en relation

Quinze chorales en mode qualité pour le giron

Avenches Les choristes du district Broye-Vully se réunissent samedi dans la cité romaine pour leur giron. Plus...

Chorales contraintes de faire chœur commun

Victime de baisses d’effectifs chroniques, l’art choral se cherche entre traditions et modernisme. Plus...

Une patronne pour la Chorale du Brassus

Portrait Stanislava Nankova, musicienne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.