Pas de Schubertiade à Nyon en 2019

Musique classiqueLa Ville devait reprendre l'organisation de l'événement après le désistement de Sierre. Le Conseil communal a mis son veto.

La Schubertiade est une manifestation populaire qui attire des milliers de spectateurs, comme ici à Yverdon-les-Bains lors de la dernière édition en 2017.

La Schubertiade est une manifestation populaire qui attire des milliers de spectateurs, comme ici à Yverdon-les-Bains lors de la dernière édition en 2017. Image: Olivier Allenspach-Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«La Truite» ne résonnera pas dans les rues de Nyon en septembre 2019. Le Conseil communal lui a préféré un requiem et a enterré la Schubertiade d’Espace 2. Lundi soir, la majorité de droite de l’assemblée a refusé le crédit de 280 000 francs pour la participation communale à l’organisation du festival. La RTS cherche désormais une alternative pour sa prochaine édition, alors que Nyon constituait déjà son plan B après le désistement de Sierre.

«Pas assez d’argent»

Les incertitudes sur les finances de la Ville ont pesé lourdement dans la décision négative des élus. Il y a une semaine, la Municipalité a annoncé qu’elle avait besoin de 4 points d’impôts supplémentaires pour compenser en partie les pertes fiscales liées à la réforme cantonale de l’imposition des entreprises et à la hausse constante des factures cantonales. L’Exécutif prévoit en effet un déficit abyssal dans son budget 2019. S’il ne fait rien, il pourrait atteindre 17 millions de francs. Une série d’économies sont en cours d’élaboration dans les différents services de la Ville.

Dans cette situation, le Conseil communal est réticent à dépenser de l’argent. «L’organisation de la Schubertiade permettrait de faire rayonner la Commune, mais je suis inquiet pour nos finances, a relevé le chef de fil de l’UDC, Sacha Soldini. Il faut absolument se demander si cette dépense est indispensable et prioritaire. Mon groupe ne le pense pas.» La PLR Paola Möhl a été moins conciliante et a attaqué avec virulence l’Exécutif, où le centre droit est pourtant majoritaire. «Nous n’avons pas assez d’argent pour satisfaire tous les caprices de la Municipalité», a-t-elle souligné avant de faire référence à la mauvaise expérience du Luna Classics, qui avait fait faillite après son déménagement à Nyon il y a quelques années: «Nous n’avons pas à accueillir tous les festivals en déshérence.»

«Le risque est raisonnable»

La gauche a essayé de sauver la Schubertiade, sans succès. «La culture n’est pas superflue, a défendu le Vert Yvan Rytz. C’est un vecteur de lien social et de création. La manifestation apporterait des retombées économiques importantes pour les commerces grâce aux 10 000 à 15 000 spectateurs qui se déplaceraient à Nyon sur deux jours.» Alors que Fabienne Freymond Cantone, municipale socialiste de la Culture, est restée muette, c’est le syndic qui est monté au front en appelant à rester calme face aux incertitudes financières. «Le risque est raisonnable», a insisté Daniel Rossellat. En vain. La droite, unie comme rarement depuis quelques mois, a réuni une courte majorité pour refuser le crédit (40 non pour 36 oui).

La Schubertiade, festival qui se tient tous les deux ans dans des communes romandes différentes, aurait dû se tenir les 21 et 22 septembre 2019 à Nyon. Elle propose quelque 180 concerts, presque tous gratuits, dans une quinzaine de lieux. La dernière édition s’est déroulée à Yverdon-les-Bains en 2017.

30 millions pour le sport

Lundi soir, le refus de la Schubertiade a constitué l’exemple le plus frappant de la nervosité des élus face aux incertitudes financières. À tous les points de l’ordre du jour, des économies ont été évoquées ou demandées. Reste que les élus ont tout de même fait un geste fort envers le monde sportif en acceptant le crédit d’étude de 873 000 francs pour le complexe multisports de Colovray. Il faut avouer que les différentes formations sont unanimes à avoir reconnu ce projet comme prioritaire. La construction de l’équipement attendu depuis des décennies devrait coûter près de 30 millions de francs. (24 heures)

Créé: 04.09.2018, 08h33

Commentaire: Bonjour austérité

Les nuages qui planent sur les finances de Nyon ne sont pas près de se dissiper. Tout comme la nervosité qu’ils ont provoqué lundi soir dans les rangs du Conseil communal. Dans ce contexte, le refus du crédit de la Schubertiade promet d’être le premier d’une série. Tout projet à venir devra être blindé pour avoir une chance de passer le crible d’une assemblée qui a démontré sa capacité à ne rien lâcher. La Municipalité est avertie: elle sera obligée de présenter de solides économies dans son budget 2019. La droite, qui a retrouvé soudainement son unité après
des mois de dissensions, a annoncé qu’elle ne voterait pas la hausse
de 4 points d’impôts sans assurance de substantielles coupes.

Les autorités sont aujourd’hui au pied du mur. Pour surmonter les difficultés, elles ne doivent pas paniquer. C’était le message du syndic, lundi. Message qu’il devra aussi répéter au sein de sa Municipalité. Car si le changement des éclairages de Noël lui a été renvoyé lundi soir, elle peut s’en prendre à son municipal Vert’libéral des Énergies: Vincent Hacker
a annoncé avant le début de la séance une baisse subite de plus
de 30% du crédit demandé.

«Des chiffres sortis du chapeau», «Un travail de singe», «Un préavis dégoûtant», ont lâché les conseillers, qui ont remis en doute, avec raison, le sérieux du projet.

Raphaël Ebinger

Articles en relation

Nyon accueillera l’édition 2019 des Schubertiades

Manifestation L’événement de musique classique proposera près de 180 concerts durant un week-end. Si le Conseil communal donne son aval. Plus...

Champvent repense à sa Schubertiade, 39 ans après

Musique La 20e édition de la biennale aura lieu dans douze jours à Yverdon. En 1978, la toute première s’était tenue à Champvent. Souvenirs. Plus...

Prélude haut de gamme pour la 20e Schubertiade

Musique Yverdon accueille les 9 et 10 septembre le festival de musique classique le plus populaire de Suisse. La Ville a mis sur pied un avant-programme qui démarre dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...