Un fonds asiatique s’offre le centre commercial morgien La Gottaz

ImmobilierLe bâtiment, qui abrite magasins et bureaux, a été vendu pour près de 50 millions à des investisseurs basés à Hong Kong.

Le centre La Gottaz change de mains, mais les clients ne devraient pas s’en apercevoir. FLORIAN CELLA

Le centre La Gottaz change de mains, mais les clients ne devraient pas s’en apercevoir. FLORIAN CELLA Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On l’ignore souvent, mais bon nombre de bâtiments commerciaux sont propriétés d’investisseurs étrangers. «Il faut dire que le franc suisse est une valeur refuge avec une capacité de résilience importante. Cette stabilité permet de placer son argent sans risque. C’est une bonne manière de se protéger de l’inflation observée un peu partout. Les développeurs de projets immobiliers sont souvent suisses, mais les acheteurs finals viennent de l’extérieur», explique Robert Curzon Price, directeur de Partner Real Estate - Knight Frank. Active dans le marché de l’immobilier commercial en Suisse, sa société vient de jouer les intermédiaires dans une transaction d’ampleur: le centre commercial La Gottaz, à Morges, a été vendu à un fonds asiatique pour une valeur proche de 50 millions de francs.

Difficile d’en savoir plus sur l’acquéreur, si ce n’est qu’il est basé à Hong Kong. «C’est un milieu dans lequel tout le monde souhaite rester discret», reconnaît Robert Curzon Price, dont la société accompagnera et conseillera les acheteurs dans la gestion de leur nouveau bien.

Pas d’impact visible

Concrètement, ce changement de propriétaire ne devrait pas avoir d’impact visible pour les clients. «Le complexe ayant été rénové et surélevé il y a peu, il ne subira que de légères rénovations dans les espaces techniques. Quant à la gérance, elle ne change pas de mains.» Le mot d’ordre pour l’avenir semble être stabilité.

«La Gottaz doit rester un centre de proximité, avec de petits commerces et non de grandes marques»

Pourtant, en se baladant parmi les commerces, l’impression d’un centre dont les enseignes semblent souvent changer domine. «Il y a toujours un tournus, et c’est normal, reprend Robert Curzon Price. Mais ces surfaces sont occupées à 97%. Notre rôle est désormais de redynamiser l’ensemble, en multipliant par exemple les animations ou en ayant une réflexion sur le type de commerces le plus adapté. Nous avons une bonne connaissance de la situation passée et nous disposons donc des éléments pour nous tourner vers l’avenir. On sait que certaines enseignes de vêtements ou chaussures connaissent des difficultés, il faut donc trouver de nouvelles pistes. Mais ce qui est sûr, c’est que La Gottaz doit rester un centre de proximité, avec de petits commerces et non de grandes marques. Nous sommes d’ailleurs à l’écoute des envies des consommateurs!»

Locomotive du centre, la Coop confirme son intention de maintenir sa présence, une prolongation du bail à loyer à long terme ayant été signée. «Notre supermarché fonctionne globalement bien. Nous avons d’ailleurs une légère progression du chiffre d’affaires entre 2017 et 2018», précise Giovanni Iacomini, responsable de la communication du groupe pour la Suisse romande. Et de rappeler que des changements de propriétaires interviennent régulièrement dans les centres commerciaux.

Du côté des plus petits commerçants, on est également au courant de la situation. «Nous avons été informés du changement de propriétaire, confirme Edmond Rexhaj, gérant du Restaurant La Locanda. Mais les contrats de bail restent en vigueur.» À l’instar d’autres locataires, l’homme ne semble pas s’inquiéter outre mesure du changement de propriétaire.

Créé: 21.03.2019, 19h15

Articles en relation

Un coup de pouce venu de Pologne pour le musée

Morges Le pays de Paderewski pourrait financer en partie le musée en l'honneur du musicien et ancien chef d'Etat. Plus...

L'Orient voyageur d'Anouar Brahem à Morges

Concert La tournée de l’oudiste tunisien passe au Théâtre de Beausobre. Plus...

Beausobre s’offre un lifting qui sert un destin ambitieux

Morges La Municipalité va déposer mercredi une demande de crédit de 18,5 millions pour de nouveaux foyers. À la clé: un usage élargi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.