Un robot nommé Barbote au service du tourisme

TechnologieBarbote, le premier chatbot touristique suisse développé par l’ARCAM et Morges Région Tourisme, permet de guider et de conseiller les visiteurs.

Jacqueline Ritzmann, directrice de Morges Région Tourisme est ravie du robot novateur nommé Barbote.

Jacqueline Ritzmann, directrice de Morges Région Tourisme est ravie du robot novateur nommé Barbote. Image: Sébastien Bovy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si l’on est rarement en manque d’inspiration quand il s’agit de planifier ses vacances, il n’en est pas forcément de même au moment de dénicher des activités à faire dans la région. Afin de rendre plus accessible l’offre touristique, un outil novateur a récemment fait son apparition. Il s’agit de Barbote, un chatbot figuré par un personnage de cartoon. Le premier «agent conversationnel» de ce type en Suisse. Mis sur pied par l’ARCAM (Association de la région Cossonay-Aubonne-Morges) et Morges Région Tourisme, Barbote est le pendant digital d’un projet porté par le Parc Jura vaudois et qui, au niveau du district de Morges, s’est concrétisé par l’installation de treize panneaux explicatifs dans les communes.

Valoriser les patrimoines

L’objectif de cette signalétique est de valoriser les patrimoines communaux et de mieux orienter le public. «À la base, il y avait l’envie de fédérer tout le monde autour d’un projet innovant. Il est aussi né d’un besoin des offices du tourisme qui n’avaient pas une présence mobile complètement optimisée», explique Maxime Gervasi, le chef de projet mandaté par l’ARCAM. «Nous avons présenté le projet aux Communes concernées et les gens ont été enchantés, avance Jacqueline Ritzmann, directrice de Morges Région Tourisme. Le rendu final est bon, mais il faudra attendre quelques mois avant d’avoir du recul sur l’avis des utilisateurs.»

Accessible depuis les panneaux grâce au moyen d’un code QR, Barbote l’est également depuis n’importe quel navigateur internet. Dans le premier cas, il donne des informations complémentaires sur le lieu en question et propose une série d’activités, tout en étant habillé aux couleurs de la commune. Dans le second cas, le chatbot pose diverses questions à l’utilisateur afin de cibler ses envies et de lui proposer un choix de balades thématiques. «On a tâché de simplifier la discussion avec Barbote et de le rendre assez intuitif; c’est lui qui pose les questions et pas nous, afin d’éviter des frustrations du genre «Je n’ai pas eu la réponse que je cherchais», précise Maxime Gervasi.

Innovation à partager

Le petit guide virtuel est complété par une app web et une application de guidage, qui apportent, elles, toutes les informations pratiques et les tracés géographiques. «Cela nous permet de mieux valoriser les partenaires touristiques le long des balades, notamment en communiquant les heures d’ouverture des établissements ou des lieux de dégustation. On ne remplace pas les offices, mais on donne un moyen pour que les gens se rencontrent. C’est en quelque sorte le digital qui sert le lien humain», lance Maxime Gervasi.

Si ce système novateur a déjà été adopté par Nyon Région Tourisme, il n’y a pas de raison qu’il ne s’étende pas par la suite à d’autres cantons. «Le but n’a jamais été de garder ce projet pour nous, mais de le partager. Il peut s’appliquer à plus grande échelle car, dans la tête du visiteur, il n’y a pas vraiment de frontières entre les différents cantons ou régions.» Maintenant que le projet pilote est lancé, l’office du tourisme pense le reprendre à son compte. «On va continuer à l’agrémenter et à y apporter des nouveautés», assure Jacqueline Ritzmann. C’est un outil où le développement est toujours possible.»

Créé: 02.08.2019, 07h59

Articles en relation

My Liver, votre foie lui dit merci

Chatbot Video Disponible sur Facebook, ce chatbot aide à modérer sa consommation d’alcool. Plus...

Ce que veulent les hommes

Passionné de voitures, gentleman ou grand sportif? Un chatbot développé par la CPT s’adresse à tous les types d’hommes. Pendant l’entretien, un pack individuel de goodies que l’utilisateur peut remporter directement est préparé. Plus...

«Bientôt, on pourra pirater les humains»

Interview Yuval Noah Harari, historien israélien et auteur du best-seller «Sapiens», a donné mercredi une conférence à l’EPFL, ouverte au public. Rencontre avec un visionnaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.