Vich s’offre une épicerie pour maintenir sa poste

CommercesLa Commune a décidé de transformer l’ancien office en échoppe. Elle gagne un magasin sans perdre les services du géant jaune.

La future épicerie donnera sur la fameuse fontaine du giratoire de Vich.

La future épicerie donnera sur la fameuse fontaine du giratoire de Vich. Image: Jane Way

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les prestations de la poste de Vich, qui a fermé le 3 mars, ne seront pas transférées dans un commerce du village, mais resteront sur place, puisque les anciens locaux du géant jaune seront transformés en épicerie. «Notre poste faisait déjà épicerie, avec tous ce qu’elle vendait en sus. Maintenant, c’est l’épicerie qui fera la poste!» ironise le municipal Jean Sommer qui se réjouit de l’avènement d’un nouveau commerce au village.

Car le bourg, bien que doté du joli Hôtel-Restaurant de la Croix-Verte, ne dispose d’aucun magasin d’alimentation. Il dispose en revanche en proche périphérie d’un supermarché Coop et encore plus près, d’un magasin Aldi, sans compter une nouvelle zone artisanale ouverte sur la route de l’Étraz. «Nous voulions une agence postale pour Vich et Coinsins, mais pour les habitants, si possible au centre du village et non dans un supermarché», explique le syndic Michel Burnand. La Commune, propriétaire du bâtiment où la poste louait ses guichets, a donc mis au concours la location du rez-de-chaussée pour un commerce susceptible d’accueillir l’agence postale.

Et c’est Goran Jovanovic, un citoyen du village, qui a remporté la mise, avec son projet d’épicerie. Connu comme le loup blanc dans toute la région, ce père de famille, qui fut très jeune opérateur au Cinéma Capitole de Nyon avant de devenir cuisinier, voulait depuis longtemps se mettre à son compte. Conscient que la concurrence sera rude pour établir un commerce local, il entend proposer des produits régionaux comme des spécialités en plus des articles traditionnels d’une épicerie.

«Je veux travailler avec les producteurs locaux, dans la viande comme dans les produits laitiers et les légumes», explique le gérant, dont l’épicerie ouvrira ses portes le 9 avril prochain. Il espère que l’agence postale qui sera logée dans son magasin, baptisé tout simplement «Chez Goran», attirera une clientèle.

La Commune, heureuse de ce projet qui promet d’animer le lieu, le soutien en offrant des conditions de location favorables au démarrage. «On est confiant, car Goran a l’entregent pour bien accueillir les clients et créer une ambiance conviviale», conclut le syndic. (24 heures)

Créé: 07.03.2018, 08h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.