L’agence postale de Crans-près-Céligny déménage

ServicesL’épicier du village n’y trouve plus son compte. Le guichet jaune rouvre en avril à la pharmacie.

L'ancienne poste (à g.) était devenue une agence il y a trois ans, logée à l'épicerie (à dr.)

L'ancienne poste (à g.) était devenue une agence il y a trois ans, logée à l'épicerie (à dr.) Image: Georges Meyrat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’annonce de la fermeture de la poste avait provoqué un grand tollé, en 2014, à Crans-près-Céligny. À l’instigation de Paul Bonny, un stand avait été monté devant l’office pour faire signer une pétition qui avait finalement réuni plus de 2000 paraphes venant de toute la région. Malgré cela, les guichets avaient fermé et le gérant de l’épicerie voisine acceptait d’accueillir une agence postale dans ses murs. Mais aujourd’hui Christopher Rime jette l’éponge.

«Cela fait trois ans qu’on a pris l’agence, mais nous rentrons à peine dans nos frais. Et à quatre employés, on perd en qualité de service pour les clients de l’épicerie, car la poste nous prend au moins trois heures par jour et nous sommes toujours à flux tendu», explique l’épicier. Il n’a pas voulu attendre l’installation de nouveaux modules postaux, projet pilote qui ne sera disponible que dans deux ou trois ans.

«Il faut absolument maintenir ce service à Crans»

Heureusement, la pharmacie du village, qui vient de changer de mains, est prête à relever le défi dès le mois d’avril. «Ce qui nous a motivés, ce n’est pas l’aspect financier, mais le fait qu’il faut absolument maintenir ce service à Crans», explique la pharmacienne-gérante, Sophie Diez. Elle devra néanmoins trouver de la place dans le magasin pour les appareils postaux et les gros colis, et probablement engager un demi-poste supplémentaire pour assumer cette nouvelle charge. Ouverte tous les jours sauf le dimanche, et de 9h à 14h le samedi, la pharmacie offre des horaires avantageux pour les clients de la poste.

Soulagé de cette solution de secours, le syndic, Robert Middleton, a tout de même écrit au géant jaune pour regretter que les conditions de rémunération offertes aux tenanciers des agences ne soient pas plus flexibles, en fonction de la situation et spécificité de chaque commerce. (24 heures)

Créé: 05.03.2019, 16h45

Articles en relation

Une agence postale au lieu d’un office à Crans

Géant jaune Malgré la forte mobilisation de la population régionale, la poste de Crans-près-Céligny est condamnée à la fermeture. Plus...

Pas de recours contre la Poste à Crans-près-Céligny

Conseil communal A une voix près, le Conseil communal a décidé de ne pas poursuivre son combat contre la décision du géant jaune de remplacer l’office par une agence Plus...

La saignée des offices de poste continue

Service public Le géant jaune chiffre les effets de sa grande mue. Dans le canton de Vaud, c’est 49 bureaux qui pourraient bien disparaître dans les quatre ans à venir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.