Passer au contenu principal

L’Arboretum doit vite réparer une passerelle

Attaqué par la moisissure, le pont traversant la Sandoleyre devra être réparé cette année. Mais il n’y a pas de danger.

Construit par les étudiants de l’école de construction de Tolochenaz, le pont de la Sandoleyre a été installé en 1996.
Construit par les étudiants de l’école de construction de Tolochenaz, le pont de la Sandoleyre a été installé en 1996.
DR

«La passerelle a été construite en épicéa, une essence qui supporte assez mal l’humidité.» Du coup, le directeur de l’Arboretum d’Aubonne, Pascal Sigg, et son équipe doivent se mettre vite en quête d’un financement pour remettre en état le pont de la Sandoleyre, révélait La Côte vendredi.

«Ces travaux passent en priorité numéro 1»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.