«Si Arvinis partait, ce serait une perte pour les Vins de Morges»

Villars-sous-YensFélix Pernet préside l’association qui promeut le vignoble de la région. Elle sera à l’honneur du 20e salon des vins, qui ouvre mercredi soir.

Félix Pernet bichonne ses vignes dans son domaine de Villars-sous-Yens, où il cultive une dizaine de cépages, dont le célèbre servagnin.

Félix Pernet bichonne ses vignes dans son domaine de Villars-sous-Yens, où il cultive une dizaine de cépages, dont le célèbre servagnin. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En franchissant la porte du Domaine Le Moulin, à Villars-sous-Yens, on pénètre immédiatement dans l’univers de Félix Pernet, son emblématique propriétaire. Des bouteilles de vin, fruit de plus de trente ans de labeur, trônent sur une étagère. Au fond de la pièce, deux murs sont tapissés de dizaines de médailles. «Ce ne sont pas des récompenses pour mes vins, précise-t-il d’emblée dans un large sourire. Ce sont des médailles que j’ai obtenues lors de concours de tir. Et je ne les ai pas toutes accrochées.»

Que ce soit à l’Abbaye de Villars-sous-Yens ou dans son vignoble de 13 hectares, Félix Pernet, 55 ans, est animé par la même passion. Et ce n’est pas uniquement dans ces domaines que le vigneron excelle. Depuis sept ans, il est à la tête des Vins de Morges, qui regroupent 200 membres dont une quarantaine de vignerons-encaveurs. L’association sera à l’honneur de la 20e édition d’Arvinis, qui démarre ce soir.

Les vignes, une ressource
Fils de vigneron, Félix Pernet décide malgré lui de prendre une autre voie que celle des vignes dans sa jeunesse. «Mon père exploitait seulement 3 hectares et il n’y avait pas assez de travail pour faire vivre deux familles», explique-t-il.

Le jeune homme choisit toutefois de rester dans le monde de la terre en effectuant son apprentissage de mécanicien agricole à Saint-Saphorin-sur-Morges. Une fois son diplôme en poche, il revient rapidement sur le domaine de son enfance. «Je l’ai repris en 1982.» Si la farine n’y est plus produite depuis belle lurette, il reste encore une imposante roue à l’extérieur, témoin du passé.

Aujourd’hui, Félix Pernet, marié, père de deux filles et déjà grand-père, aime particulièrement se ressourcer dans ses vignes. «Enfin, quand j’ai le temps d’y être.» Il faut dire qu’il a un agenda bien rempli, surtout depuis qu’il préside les Vins de Morges, entité fondée en 1988 par le truculent Raoul Cruchon. «Pendant de nombreuses années, on ne voyait que lui à la tête de l’association. Quand j’ai repris le flambeau, il a fallu que j’assume mes fonctions.» Pour Félix Pernet, il est essentiel que les vignerons soient sur le terrain pour continuer à se faire connaître et reconnaître. Surtout que le vignoble morgien, qui regroupe la production de 38 communes et 604 hectares de vignes, est le plus gros lieu de production du canton.

Ce travail de reconnaissance s’avère payant puisque plusieurs producteurs ont réussi à briller lors de concours prestigieux. Ce qui, par la même occasion, assure une belle vitrine à l’ensemble de l’appellation. «L’un des derniers en date concerne le Domaine Henri Cruchon, qui a décroché la troisième place du célèbre classement par Robert Parker, critique et œnologue américain d’influence mondiale, avec un pinot noir», cite Félix Pernet.

Pas que les podiums
Pour se mettre en avant, les Vins de Morges ne visent pas uniquement les podiums. Selon le responsable, il s’agit aussi d’être omniprésent lors d’événements d’envergure. «Depuis sept ans, nous sommes le fournisseur officiel de vin du Tour de Romandie», ajoute-t-il.

La même philosophie est employée depuis les débuts d’Arvinis. «Nous les avons toujours soutenus. Pour nous, la consécration arrive enfin et nous sommes heureux d’être au centre de cette édition anniversaire.» Revenant enfin sur la démolition annoncée des halles CFF de Morges pour fin 2016, Félix Pernet prévient: «Si Arvinis partait, ce serait une perte pour les Vins de Morges. Nous espérons qu’ils trouveront une solution pour conserver cette manifestation dans la région.»

Créé: 14.04.2015, 17h55

Articles en relation

A Morges, Arvinis n'ira pas dans l'usine Pasta Gala

Manifestation Alors que la 20e édition du salon des vins se prépare, aucune solution de repli n'a été trouvée pour remplacer les halles CFF, qui seront démolies. Plus...

Demandez le programme

Créé en 1996 à Morges, Arvinis s’apprête à souffler ses 20 bougies dans les halles CFF. Le salon international des vins ouvre ses portes aujourd’hui, à 16 h. Il se tiendra jusqu’à lundi à 22 h. Selon les organisateurs, quelque 22 000 personnes sont attendues. Elles auront loisir de déguster plus de 2500 vins, proposés par pas moins de 150 exposants d’ici et d’ailleurs. Une cuvée spéciale sérigraphiée de cette édition anniversaire, élaborée par les Vins de Morges et Vetropack, sera proposée en souscription au public.

Sur inscription, il sera également possible de prendre part à différentes dégustations. Vendredi, à 19 h, il sera ainsi possible de participer à l’atelier intitulé «Un drone sur la vigne», à l’occasion duquel une dégustation de chasselas du Château de Châtagneréaz sera organisée. Samedi, à 12 h 30, les fins gourmets ne seront pas déçus puisque les Vins de Morges s’allieront à la gastronomie. Enfin, lundi à 19 h, les crus de La Côte s’associeront à un maître sushi pour une dégustation tout en finesse. Informations complètes sur www.arvinis.ch.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.