A Arzier, même les ados chantent

La CôteL’Amitié présente trois chœurs, dont un composé de 19 adolescents. Une richesse rare dans le paysage choral vaudois.

Le chœur des jeunes d’Arzier-Le Muids accueille en principe des chanteurs âgés de 15 à 25?ans. En principe, car la plus jeune en a 13 et le plus âgé a 30?ans. Tout à droite, le directeur, Fabien Volery.

Le chœur des jeunes d’Arzier-Le Muids accueille en principe des chanteurs âgés de 15 à 25?ans. En principe, car la plus jeune en a 13 et le plus âgé a 30?ans. Tout à droite, le directeur, Fabien Volery. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La formule est exemplaire!» Si bien que, toutes les trois semaines, le talentueux Fabien Volery fait le voyage depuis Romont pour diriger le Chœur des jeunes d’Arzier-Le Muids. Un chœur d’ados. Dans un village. Même dans le berceau de l’art choral qu’est le canton de Fribourg, «ce n’est pas commun», note le chef. Quatorze filles et cinq garçons, âgés de 13 à 30 ans, composent ainsi un ensemble aussi hétéroclite qu’harmonieux.

«Au début, avec la différence d’âge, c’est compliqué de se mélanger», raconte Laetitia, benjamine de la formation avec 13 ans au compteur, dont sept au chœur d’enfants. «Du coup, chacun apporte à tour de rôle un goûter aux répétitions pour qu’on partage des moments hors musique.» Et la sauce finit par prendre. A 30 ans, son frère Loïc était venu renforcer l’an dernier le chœur mixte et les jeunes. «J’ai trouvé vraiment sympa, alors je suis resté. Même si je suis un peu vieux maintenant», sourit celui qui fait le trajet depuis Bienne pour les répétitions et les spectacles. «J’ai grandi ici et je reviens de toute façon très souvent. En plus on répète un dimanche sur trois, donc c’est pratique.»

Mais revenons à cette «formule exemplaire». «On avait déjà le chœur d’enfants en plus du chœur mixte, et on s’est rendu compte qu’il manquait un échelon entre les deux, raconte Christiane Badan, présidente de l’Amitié. Nous ne voulions pas perdre les jeunes motivés, susceptibles plus tard de rejoindre les adultes.» Pour Fabien Volery aussi, cette démarche représente le chaînon manquant. «D’une manière générale, les enfants sont assez aisément motivés à chanter, c’est plus compliqué avec les adolescents. Ce chœur a valeur d’exemple, il suscite les envies.» Nathan, 15 ans et look de basketteur, participe ainsi à son premier spectacle. «J’étais en régie l’an dernier et j’ai aimé cette énergie. Je les ai rejoints et je ne le regrette pas.»

Energie communicative

A des âges où l’on est tourné vers à peu près tout sauf intégrer un chœur mixte, l’enthousiasme de l’ensemble peut sembler singulier. «Aujourd’hui, le groupe se cherche une identité propre, et il la trouve gentiment. C’est ce qui fait sa force», se réjouit encore le chef fribourgeois. Pas étrangère à l’ambiance qui règne au sein de la troupe, Anouk, 23 ans, a déjà passé dix-huit années à se produire sur les scènes d’Arzier-Le Muids, et ne compte pas arrêter avant d’être «trop vieille pour chanter». A 5 ans, «ma mère m’a imposé la chorale. Elle a bien fait, j’adore ça!» A tel point que, comme d’autres camarades, elle chante également avec les adultes. «Cette porosité est encouragée, chacun est libre de chanter où il veut», explique Fabien Volery.

Une liberté qui explique également le succès grandissant du groupe. «On peut tous proposer une thématique pour le spectacle suivant, relève Laetitia. On participe vraiment à la création, au choix des chansons.» «A tout point de vue, ce concept est enthousiasmant. Pour nous, comme pour les jeunes et même le chœur adulte», s’enthousiasme encore le directeur. «Notre présence ajoute encore du dynamisme au spectacle. Et il élargit aussi le choix des chansons», analyse pour sa part Anouk, avant de filer se préparer pour la grande générale.

Les chœurs de l’Amitié Présentent «Le cirque», les 29 et 30 avril, à 20 h, au Centre communal et scolaire d’Arzier. Billets vendus sur place.

Créé: 28.04.2016, 19h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.