A Arzier, la fermeture de la rue du Village fait des vagues

La CôteLa Commune a installé une barrière afin d'empêcher le trafic de transit. L'objectif est de garantir la sécurité des piétons. Mais les riverains grognent.

La rue du Village, à Arzier


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La pose d'une barrière en haut de la rue du Village, à Arzier, a provoqué la grogne de certains habitants. Depuis plusieurs mois, en effet, les véhicules ne peuvent plus transiter par cette artère pour éviter d'emprunter la route cantonale, qui forme une boucle.

«Cette mesure pose de gros problèmes pratiques. Par exemple, le camion-poubelle doit circuler en marche-arrière», tempête Patrick Hübscher, conseiller communal. L'élu a donc déposé un postulat devant le Conseil, en juin dernier. Une pétition a également récolté 236 signatures en trois jours - soit près de 10% de la population du village de quelque 2400 habitants.

Danielle Pasche, municipale chargée du dossier, défend cette mesure: «Nous avons décidé de privilégier la sécurité des piétons, en particulier des enfants.» En effet, l'école d'Arzier se trouve deux pas de la rue.

Au-delà des aspects pratiques liés à la fermeture de l'artère, Patrick Hübscher et certains conseillers reprochent à la Municipalité d'avoir agi sans consulter l'organe délibérant.

Développement complet à découvrir dans notre journal de lundi. (24 heures)

Créé: 06.09.2014, 14h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...