Passer au contenu principal

Attaché à ses résidents, le directeur de l’Espérance tire sa révérence

Après quatorze ans passés à la tête de l’institution spécialisée, Charles-Edouard Bagnoud prend sa retraite.

Agé de 66 ans, Charles-Edouard Bagnoud prendra sa retraite en septembre.
Agé de 66 ans, Charles-Edouard Bagnoud prendra sa retraite en septembre.
FLORIAN CELLA

«Je suis indéfectiblement attaché à L’Espérance.» Après quatorze ans à la tête de l’institution spécialisée pour personnes atteintes de déficience mentale, à Etoy, Charles-Edouard Bagnoud tirera sa révérence le 30 septembre. L’homme de 66 ans se prête à l’exercice du bilan avant de passer le flambeau à son successeur, Jean-Claude Pittet, ancien directeur de la Fondation du Relais, à Morges.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.