Passer au contenu principal

Entre Bougy et les Mohammad, c’est la lune de miel

Depuis deux mois, le petit village des coteaux accueille une famille de réfugiés kurdes. Une fête a réuni la population vendredi.

Ici en robe de princesse, Noura et Amina (de g. à dr.) se sont fait des amies.
Ici en robe de princesse, Noura et Amina (de g. à dr.) se sont fait des amies.
JEAN-PAUL GUINNARD

Les familles de Bougy-Villars ont fêté vendredi les nouveaux habitants du village, réfugiés kurdes. Dans la salle communale, l’heure était aux sourires. Une centaine de personnes ont fait le déplacement, pour la plus grande satisfaction des organisateurs.

Les mets tendance Betty Bossi apportés par les Bodzérans partageaient le buffet avec une soupe aux lentilles et d’autres préparations typiques du Kurdistan syrien préparées par Halima Mohammad dans la maison du haut du village qu’elle occupe depuis six semaines avec son mari et ses enfants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.