On se bouscule pour participer au Mondial de la fondue

TartegninLa première édition suscite l'enthousiasme. Quelque 120 participants se sont inscrits pour concourir le 21 novembre. Une deuxième édition est déjà annoncée.

Stéphane Jayet est heureux de l'engouement suscité par le Mondial de la fondue.

Stéphane Jayet est heureux de l'engouement suscité par le Mondial de la fondue. Image: Philippe Maeder-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«On est surpris en bien, comme on dit ici.» Stéphane Jayet est modeste en évoquant le succès que rencontre déjà le premier Mondial de la fondue, qu’il organise pour le compte du Groupement des vignerons du village. La première édition a déjà atteint ses objectifs en termes de participation, plus d’un mois avant son déroulement.

Le 21 novembre prochain, ce sont donc 120 concurrents qui essayeront de décrocher le titre de créateur de la meilleure fondue du monde. La limite a été atteinte cette semaine. Parmi les inscrits, une poignée résident hors de Suisse. «Des gens viendront de Tarbes et de Lourdes en France, mais aussi de Belgique», précise Stéphane Jayet, par ailleurs municipal à Tartegnin. Près d’un tiers des concurrents évolueront dans la catégorie «professionnel», alors que les deux tiers restants se départageront chez les amateurs.

Les volontaires sont aussi nombreux à grossir les rangs du jury. Pour l’instant, ils sont 220 à s’être inscrits sur le site Internet du Mondial. «Nous pouvons encore en accueillir quelques-uns», prévient Stéphane Jayet. Ces amateurs seront accompagnés de cuisiniers ou de critiques professionnels lors des éliminatoires, qui se dérouleront en matinée dans les caveaux du village viticole sur Rolle. Pour la finale par contre, seuls les professionnels seront appelés à goûter les meilleures fondues. Un chef étoilé aura la charge de présider le jury. Son identité sera annoncée le 3 novembre prochain, lors d’une conférence de presse. «Son aura apportera du crédit à notre concours culinaire», prévient Stéphane Jayet.

Face aux réactions enthousiastes tous azimuts depuis l’annonce de la manifestation, les organisateurs s’attendent à recevoir un public très nombreux. «Nous avons déjà adapté notre logistique. Il y aura 700 places assises réparties dans le village, qui compte 240 habitants», note Stéphane Jayet. Aux huit caveaux initialement prévus pour accueillir les qualifications du Mondial de la fondue, trois autres sites ont dû être ajoutés. «Tout le village est derrière le projet, c’est fantastique. Si nous trouvons encore des bénévoles, ce serait toutefois utile.»

Dans tous les cas, l’émulation suscitée par ce premier Mondial de la fondue en appellera d’autres. «Une seconde édition aura lieu», promet Stéphane Jayet.

mondialfondue.com (24 heures)

Créé: 15.10.2015, 21h15

Articles en relation

Deux communes rêvent de fusionner avec Rolle 

La Côte Essertines-sur-Rolle et Tartegnin se sont approchées du chef-lieu pour parler mariage à trois. Plus...

Le Mondial de la fondue se jouera à Tartegnin

Gastronomie La meilleure fondue du monde sera désignée en novembre dans le petit village en dessus de Rolle. Les inscriptions sont ouvertes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Woody Allen dans la tourmente de l'affaire Weinstein, paru le 20 janvier 2018.
(Image: Vallott) Plus...