Un café pour familles et enfants ouvre à Morges

RestaurationJeux, chauffe-biberon et plats équilibrés sont au menu du Little Coffee qui ouvrira ses portes prochainement.

Priscilla Metzener, avec ses enfants Soan et Naia, devant le futur Little Coffee.

Priscilla Metzener, avec ses enfants Soan et Naia, devant le futur Little Coffee. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dès décembre, à Morges, les parents pourront se rendre au restaurant avec leurs bambins sans subir les regards furibonds des autres clients, agacés par les cris et les babillages. Un café dédié spécialement aux familles ouvrira à la place de la Galerie Arnaud Tellier, rue Louis-de-Savoie 36.

Les enfants de tous âges pourront y évoluer librement sans être contraints de rester assis. De quoi soulager les parents qui veulent continuer à fréquenter les cafés avec leurs têtes blondes sans subir de remarques désagréables.

«Je rêve de créer ce café depuis cinq ans, lorsque j’ai eu ma fille et que j’ai réalisé tous les problèmes que pouvaient rencontrer les parents dans les lieux publics, raconte l’initiatrice du projet, Priscilla Metzener, éducatrice sociale. Les clients rouspètent quand il y a du bruit, certains établissements vont jusqu’à refuser les poussettes». Au Little Coffee, tout a été pensé pour les familles.

Un bar à jeux

Le concept consiste à offrir un espace de jeu aux enfants et de mettre à disposition du matériel de puériculture dans l’espace consacré à la restauration: chaises hautes, bavettes, emplacement pour les poussettes, chauffe-biberon et table à langer dans les sanitaires. Divers jeux et livres destinés aux enfants entre 0 et 12 ans seront disposés dans les 16 m2 du coin jeu.

Un parc permettra aux tout-petits de se dégourdir les gambettes en toute sécurité et de profiter de jeux d’éveil. Ils pourront tout aussi bien s’assoupir près de leurs parents dans des petits poufs douillets.

Si l’ambiance promet d’être bruyante, les parents pourront s’en extraire. Ils auront le loisir de se détendre et de déguster tranquillement leur tasse de thé dans un espace de 50 m2, tout en gardant un œil sur leur progéniture. Neuf places assises seront disponibles.

Repas sains et équilibrés

Le mot d’ordre de la tenancière est de servir des repas sains et équilibrés pour toute la famille. «Pour cela, nous sommes en partenariat avec une épicerie lausannoise qui nous fournira des bocaux de plats concoctés maison: risottos, chasse, poissons, légumes, purées pour bébés notamment», souligne Priscilla Metzener. Une autre enseigne fournira les fruits pour la fabrication de jus frais pressés. «Ces derniers s’ajouteront à l’offre des boissons chaudes, des sirops et des thés froids artisanaux.»

Le café sera un lieu de rencontre et d’échange. Les parents auront la possibilité de partager des moments privilégiés avec leurs petits lors d’ateliers proposés par des professionnels (communication signée avec les bébés, massage pour bébé…).

Des ateliers créatifs ou d’éveil, comme le dessin ou la fabrication de savons, dédiés aux enfants, seront également mis sur pied. Les parents choisiront de participer avec leurs enfants ou de les laisser le temps de l’atelier (1 h à 1 h 30).

Autorisation

Pour accueillir des petits dès 4 ans sans leurs parents, la tenancière n’a pas eu besoin de demander une autorisation particulière, comme le confirme l’Office d’accueil de jour des enfants: «Selon la loi sur l’accueil de jour (LAJ), le Service peut exempter du régime d’autorisation les institutions ne pratiquant que l’accueil ponctuel, notamment les haltes jeux des centres commerciaux et des fitness, ainsi que les jardins d’enfants touristiques.»

Le Little Coffee aura aussi son coin boutique. Des objets fabriqués par les artisans de la région seront en vente sur une paroi murale. Pour financer tous ces projets, Priscilla Metzener compte faire appel à un financement participatif. (24 heures)

Créé: 06.11.2016, 16h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...