Des carambars contre des votes: un prof dérape à Rolle

VaudUn enseignant aurait invité des élèves à encourager leurs parents à voter pour son candidat favori à une élection complémentaire.

Un enseignant aurait promis des carambars à des élèves si son ancien directeur était élu à la Municipalité de Rolle.

Un enseignant aurait promis des carambars à des élèves si son ancien directeur était élu à la Municipalité de Rolle. Image: Yvain Genevay/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Difficile de s’imaginer la scène tellement elle paraît surréaliste. Pendant la campagne de l’élection complémentaire à la Municipalité de Rolle, un enseignant a fait la promotion de son candidat favori à des élèves du secondaire pendant un cours de français. Comme ceux-ci n’ont pas le droit de vote, le prof les a invités à encourager leurs parents à glisser dans l’urne la liste du socialiste Philippe Blaser. Il aurait même promis des carambars en guise de récompense.

L’histoire est ressortie au Grand Conseil mardi dans une question orale de Josephine Byrne Garelli . La députée PLR de Rolle y relate les faits et questionne l’Exécutif cantonal sur les consignes de réserve qui s’appliquent aux enseignants. «Il s’agit d’un problème de déontologie, souligne l’élue. Ce sera l’occasion au Conseil d’État de rappeler les règles en vigueur.»

«D’accord de la laisser couler»

Le PLR était au courant de l’affaire pendant la campagne. «Nous ne voulions pas faire toute une histoire pour des carambars, assure Christian Hay, le président magnanime de la section locale. Cette affaire a fait l’objet de quelques échanges à l’intérieur du groupe, mais nous nous étions mis d’accord de la laisser couler. Nous ne voulions pas attaquer l’enseignant mis en cause car il est excellent, d’une qualité supérieure à la moyenne.»

Le fait que le professeur se soit excusé dans une lettre envoyée aux parents, dans laquelle il regrette ses paroles, a aussi été pris en compte par le PLR dans son choix de ne pas ébruiter ce dérapage. Son président est donc surpris de l’initiative de Josephine Byrne Garelli, qui ne siège plus dans les autorités de Rolle depuis son départ de la Municipalité en 2016.

Pas faire de la politique en classe

Dans le camp socialiste, on n’assure ne pas être au courant de l’affaire des carambars. Pour son candidat soutenu bien malgré lui, la surprise est d’autant plus grande qu’il est l’ancien directeur de l’établissement du Martinet où se sont déroulés les faits. «Il est évident que les enseignants ne doivent pas faire de la politique en classe, souligne Philippe Blaser. Quel est l’enseignant à ce point naïf pour ne pas se rendre compte que ses propos vont choquer les parents?»

Ce qui est certain, c'est qu’aucun enfant n’a souffert d’hyperglycémie après l’élection du 24 novembre. Si l’enseignant est un bon pédagogue, il a complètement raté la mission qu’il s’était donnée de promouvoir son candidat favori. Le candidat PLR Giorgio Micello a largement gagné le scrutin avec 160 voix d’avance sur son adversaire socialiste.

La direction de l’établissement du Martinet n’a pas répondu à nos sollicitations.

Créé: 05.12.2019, 11h48

Articles en relation

La droite reprend la majorité à Rolle

Politique Le PLR Giorgio Micello a largement dépassé son adversaire socialiste au premier tour. Il succède à Cédric Echenard. Plus...

La droite rolloise vise le siège du PS

Élection Le 24 novembre, le PLR Giorgio Micello, opposé au socialiste Philippe Blaser, va tenter de ravir le siège laissé vacant par Cédric Echenard. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...