Il signe la carte de visite estivale de Nyon depuis dix ans

Espace vertAurélien Hubert dessine la mosaïque fleurie du parc du Bourg de Rive. Un des objets les plus photographiés de la ville en été.

Aurélien Hubert a dessiné le motif 2015 en début d'année. Il représente les 40 ans de Paléo.

Aurélien Hubert a dessiné le motif 2015 en début d'année. Il représente les 40 ans de Paléo. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chaque été, il est l’un des sujets les plus photographiés à Nyon. Surplombant le port, dans le parc du Bourg de Rive, les touristes descendant des cars pointent de manière systématique sur le médaillon fleuri de 6 m sur 6 avant de poursuivre vers le Musée du Léman ou les quais. «Si nous faisions payer 1 franc de droit d’auteur par photo, l’investissement pour le réaliser serait rapidement remboursé, avait affirmé il y a quelques années un syndic», se souvient Hugues Rubattel, chef du Service des espaces verts.

L’œuvre saisonnière est devenue une véritable tradition attendue par la population. Le premier médaillon, un légionnaire romain à cheval, avait été confectionné lors de la fête du bimillénaire de la ville, en 1958. Depuis, il revient chaque année au mois de juin.

Reste que le motif du médaillon ne sort pas de nulle part. Avant d’être réalisé par les jardiniers des Espaces verts de la Ville, il est dessiné par un jeune illustrateur de 34 ans. «A part mes amis, rares sont ceux qui savent que j’en suis le dessinateur», admet Aurélien Hubert. Pour cet enfant de Nyon, une mission qui n’a rien d’anodin: «J’éprouve de la fierté de faire cela pour ma ville. Et de voir le motif réalisé sur une feuille A4 être reproduit à une dimension de 6 m sur 6, c’est une belle reconnaissance.» Il n’empêche, l’artiste sait que le rendu final tient aussi à la maîtrise des professionnels des Espaces verts. «Quand j’étais plus jeune, j’ai passé un été dans ce service. Et j’ai travaillé à la plantation des milliers de fleurs nécessaires à reproduire le motif de l’époque. Je connais la valeur du travail fantastique des Espaces verts.»

Un trait accessible
Formé à la BD et aux dessins animés dans une école lyonnaise, illustrateur de livres pour enfants notamment, Aurélien Hubert a un trait accessible au grand public, auquel il ajoute souvent un brin d’humour. Ce qui est peut-être moins évident cette année où, anniversaire oblige, Paléo est à l’honneur. «Il faut de la simplicité pour être compris rapidement par celui qui découvre le médaillon», explique le dessinateur. Ce qui était plus difficile quand il a dû illustrer l’année mondiale de la biodiversité, en 2010. Cette année-là, les Espaces verts avaient ajouté une petite plaquette explicative pour rendre accessible le message de cet ours polaire se baladant sur un minuscule iceberg.

«La Coupe du monde au Brésil l’an passé m’avait plu. Allier le Brésil et le foot sans tomber dans le cliché, c’était un beau challenge», note Aurélien Hubert, qui s’en était sorti en représentant un oiseau exotique jonglant avec un ballon devant le Corcovado. Le choix des thèmes lui est imposé par la Ville en début d’année. Ensuite, il fait quelques propositions, parmi lesquelles une est sélectionnée. «Au mois de juin, il m’est arrivé d’être surpris en apercevant la mosaïque. Elle m’était presque sortie de la tête.» (24 heures)

Créé: 26.06.2015, 10h35

20000 fleurs à planter

Reproduire en fleurs les traits d’Aurélien Hubert n’est pas chose facile, mais offre une belle vitrine pour le service des Espaces verts. Une fois le croquis choisi, le dessin est déformé pour qu’il apparaisse de forme ronde depuis le centre du parc. Sans cela, il serait ovale, puisque planté sur une pente. Ensuite, il faut planter quelque 20000 fleurs et plantes. «Elles sont toutes cultivées dans les serres de la Ville», souligne Hugues Rubattel. Il faut une semaine à dix jardiniers pour réaliser les 60 m2 de la mosaïque. Il y a vingt ans, il en fallait le double. La simplicité du trait d’Aurélien Hubert et l’amélioration des processus de travail expliquent ce gain de temps.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.