Passer au contenu principal

Centenaire, le dépôt du petit train rouge grelotte à Nyon

Les employés du Nyon - Saint-Cergue - Morez font des miracles en attendant la construction d’une nouvelle halle.

Le grand atelier révèle une fonte centenaire.
Le grand atelier révèle une fonte centenaire.
Christian Brun
Au coeur de l'atelier électricité.
Au coeur de l'atelier électricité.
Christian Brun
Le vestiaire mixte des employés de la ligne.... et sa décoration.
Le vestiaire mixte des employés de la ligne.... et sa décoration.
Christian Brun
1 / 11

Le mois dernier, le Nyon - Saint-Cergue - Morez (NStCM) étrennait la première de ses quatre nouvelles rames. Il y avait le bouquet de fleurs à l’avant du train et une belle bonne humeur à l’intérieur. Le soir venu, c’est pourtant bien dans un musée que s’est abritée la fringante motrice. Dans un dépôt bâti en 1916, jamais agrandi depuis et qui éprouve toujours davantage les affres du temps qui passe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.