Passer au contenu principal

Changins simplifie son nom et devient un centre d'excellence

Restructurée et rebaptisée, l'école basée à Nyon offre une formation de la vigne et du vin unique en Suisse.

Gianni Moresi, président du conseil de fondation de Changins (à g.) et Conrad Briguet, directeur de Changins, se congratulent devant le nouveau logo des écoles du vin à Changins.
Gianni Moresi, président du conseil de fondation de Changins (à g.) et Conrad Briguet, directeur de Changins, se congratulent devant le nouveau logo des écoles du vin à Changins.
ALAIN ROUÈCHE

Ce matin, l'Ecole d'ingénieurs de Changins, installée à Nyon, sur le même site que la Station de recherche Agroscope, a inauguré son nouveau nom, sa nouvelle identité visuelle et ses nouvelles filières en présence des médias. Désormais, sous l'appellation épurée de "Changins" se regroupent trois entités: la Haute école de viticulture et d'oenologie, l'Ecole supérieure de technicien vitivinicole et l'Ecole du vin. Cette réorganisation comprend, depuis l'automne dernier, une filière de niveau master, unique en Suisse, et ouvrira cette année le premier cours conduisant au brevet fédéral de sommelier en vin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.