Le chantier de La Combaz pourrait démarrer cet été

GlandLa construction de 220 logements, commerces, bureaux et espaces publics est mise en consultation.

Image d'un des quatre grands immeubles d'habitations projetés.

Image d'un des quatre grands immeubles d'habitations projetés. Image: AR-TER/REGIE NAEF

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La première séance d’information publique annonçant la réalisation d’un nouveau quartier à Gland, au lieu dit La Combaz, près de la gare, date de 2012. Si la procédure de consultation ouverte vendredi dernier ne suscite pas d’oppositions majeures, le chantier de la première tranche devrait démarrer en juin. «Nous avons déjà les permis de démolir les bâtiments existant, précise François Dieu, coordinateur du projet pour le bureau genevois Créateurs Immobiliers SA. Si tout va bien, nous prévoyons de livrer les premiers appartements en été 2021.»

Au total, le futur quartier comptera 1500 habitants et emplois (60%/40%). Pour l’heure, c’est la partie centrale du projet qui sera construite sur les propriétés de Realitim et d’En la Foule SA. Elle comprend quatre immeubles de 6 niveaux plus attiques (220 logements) et quatre bâtiments plus petits de 2 et 3 niveaux, pour des commerces, bistrots, services et autres. D’autre part, dans le même secteur, les Retraites Populaires vont surélever leur bâtiment et en rénover entièrement l’enveloppe.

Attendue l’automne dernier, l’enquête publique a été retardée pour plusieurs raisons. «Un gros travail a été accompli pour finaliser l’étude d’impact et des discussions ont encore eu lieu pour savoir où et comment intégrer la crèche, la salle communautaire et les logements à loyers abordables», explique Thierry Genoud, municipal de l’Urbanisme. En outre, il annonce que la Ville souhaite acquérir un des quatre petits bâtiments, où serait logée la crèche.

Sur les quatre grands immeubles projetés, un sera en PPE et trois en location, avec 20% de logements à loyers abordables. «Il était important de s’entendre sur la répartition et la dimension des appartements, que nous souhaitons proposer autant à des jeunes et à des familles qu’à des seniors en appartements protégés», déclare Isabelle Monney, municipale chargée du Logement, qui est en train d’étudier un règlement d’attribution. «Les Glandois seront prioritaires, mais je pense qu’il ne faut pas fermer la porte aux gens des villages voisins, qui en recherchent aussi.»

Créé: 26.02.2019, 08h14

Articles en relation

Gland met des moyens pour dynamiser ses activités économiques

Promotion Gland veut faire plus pour ses entreprises, et pour en attirer d’autres. Première mesure: la Ville a engagé François Raval au poste de délégué à l’économie Plus...

Le parti du centre réclame une politique du logement

Gland Le GdG demande à la Municipalité de mettre en place des mesures efficaces pour créer des habitations à prix modérés Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.