Le chef de la police régionale de Morges passe le flambeau

SécuritéLe commandant de Police Région Morges, Philippe Desarzens, part à la retraite l’an prochain. Il sera remplacé par par Martin de Muralt, son second.

Le commandant Philippe Desarzens (à droite) fera valoir son droit à la retraite l'été prochain. Il sera remplacé par Martin de Muralt, actuel chef du corps de police.

Le commandant Philippe Desarzens (à droite) fera valoir son droit à la retraite l'été prochain. Il sera remplacé par Martin de Muralt, actuel chef du corps de police. Image: Florian Cella - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une page se tournera bientôt pour la Police Région Morges (PRM). Le commandant Philippe Desarzens, 63 ans, en place depuis plus de deux décennies, s’apprête en effet à passer le relais. Le 31 juillet 2016, il fera valoir son droit à la retraite et laissera la place à la relève. C’est son second, Martin de Muralt, actuel chef de corps, 40 ans, qui lui succédera au 1er août.

«Je suis satisfait de mon parcours et du travail accompli durant toutes ces années», précise Philippe Desarzens, qui réserve son bilan à l’année prochaine. Il faut dire que depuis son arrivée à la tête de la police municipale de Morges, en 1994, de nombreux changements sont intervenus.

Le territoire d’action n’a eu de cesse de croître tout au long de ces années jusqu’à la création de la nouvelle association intercommunale il y a trois ans. A cette date, réforme policière oblige, Morges, Préverenges, Saint-Prex et Tolochenaz ont officiellement scellé leur destin en termes sécuritaires et donné naissance à la PRM. Elles ont depuis été rejointes par Buchillon ainsi que par Lussy-sur-Morges. D’importantes mutations qui se sont traduites directement sur les effectifs. «A mon arrivée, le corps comptait vingt-cinq policiers en uniforme. Aujourd’hui, il y en a cinquante-trois», poursuit le commandant, qui se réjouit déjà de pouvoir passer du temps avec ses petits-enfants et voyager.

Selon lui, de nombreux défis attendent son successeur. La cons­truction du nouvel hôtel de police, à l’est de Morges, est sans conteste le plus significatif. Selon les prévisions actuelles, ce nouveau bâtiment devrait être fonctionnel pour fin 2017.

Créé: 25.11.2015, 18h01

Articles en relation

Police Région Morges a trouvé ses marques

Morges L'association intercommunale vient de présenter son troisième rapport . Plus...

La criminalité baisse à Morges plus qu’ailleurs

Sécurité Les infractions ont diminué de 22,3% en 2014, soit la plus forte baisse du canton. Un constat réjouissant pour Police Région Morges. Plus...

La police de Morges louera ses nouveaux locaux à un privé

La Côte Un bâtiment neuf abritera les services de Police Région Morges à l’est de la ville. Une antenne prendra également place à la gare. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.