Passer au contenu principal

Le CMS déménagera à l’Hôpital de Nyon en 2020

L’établissement hospitalier, qui prévoit d’accroître sa capacité de plus de 30%, renforcera sa prise en charge des seniors.

Les nouveaux bâtiments seront construits autour d'un patio.
Les nouveaux bâtiments seront construits autour d'un patio.
LDD/Tridimensions architectes

L’Hôpital de Nyon n’a cessé de s’agrandir ces dernières années avec les nouvelles urgences et une policlinique. Mais aucune de ces étapes n’était aussi ambitieuse que la prochaine. L’établissement a mis à l’enquête la construction de deux bâtiments, du côté lausannois du site. Ils accueilleront dans les étages l’ensemble des 158 lits (40 de plus qu’aujourd’hui) des unités d’hospitalisation. Les laboratoires et le service d’oncologie occuperont quant à eux le rez-de-chaussée.

Plus qu’une augmentation de l’espace à disposition, l’agrandissement promet une réorganisation des différents services de l’hôpital (lire ci-dessous). Le but de l’opération est d’améliorer l’efficacité de la structure et le confort autant pour le personnel médical que pour les patients. Cette logique a conduit au rapprochement entre l’hôpital et le Centre médico-social (CMS) de Nyon. Ce dernier prendra ses quartiers dans l’ancien bâtiment, une fois celui-ci rénové. «Ses équipes intégreront un étage dès mi-2020», note le directeur du Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique (GHOL), Daniel Walch.

L’installation d’un CMS dans l’hôpital est une première en plaine dans le canton. La collaboration n’en est toutefois pas à ses prémices à Nyon, puisqu’une garde est assurée au sein des urgences, chaque nuit et le week-end, depuis plus de deux ans par des infirmiers des soins à domicile. «Nous cherchons ainsi à permettre un retour à domicile plus rapide et dans les meilleures conditions de certaines pathologies», explique Jacques Charbon, directeur de la Fondation de La Côte qui gère les CMS des districts de Morges et de Nyon.

Nyon s’inscrit dans la tendance actuelle qui est de renforcer les services en périphérie des hôpitaux, notamment pour apporter des réponses au vieillissement de la population. La priorité est de lutter contre l’engorgement des services en réduisant la durée des hospitalisations et, de ce fait, les coûts de la santé. Depuis le début de l’année, la Fondation de La Côte assure une permanence téléphonique pour faciliter les retours à domicile des patients hospitalisés. Le personnel est mobilisable en deux heures pour prodiguer l’aide adéquate.

L’intégration du CMS à l’hôpital va dans le sens de cette réorganisation. «Nous comptons tirer profit des synergies qui ne manqueront pas de naître», explique Daniel Walch. «Les médecins hospitaliers auront une meilleure connaissance de la prise en charge des CMS, note pour sa part Jacques Charbon. La présence sur le site des infirmiers spécialisés, en diabétologie ou en suture de plaies entre autres, facilitera la vie des patients.»

----------

Un hôpital réorganisé

L’extension promet une importante réorganisation du site. Outre la construction de deux nouveaux bâtiments, l’ancien sera rénové. Le chantier pourrait débuter en janvier prochain. L’extension sera mise en service début 2020, alors que les locaux transformés seront prêts en juin de la même année. L’opération coûtera plus de 60 millions de francs. Les modifications apportées au site seront nombreuses. A commencer par les accès au bâtiment. L’actuelle entrée sera réservée aux urgences. La nouvelle sera aménagée devant le parking. Elle ouvrira sur un grand couloir qui desservira les différents services de part et d’autre de cette «artère hospitalière». Au bout de celle-ci, soit dans les nouveaux bâtiments, se trouveront les services de soins aigus. A cet endroit, une cafétéria publique, donnant sur un patio, sera créée.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.