Passer au contenu principal

Les communes peinent à maintenir leurs impôts

Après Morges, les municipalités de Cossonay et Aubonne ont été forcées par leur Conseil communal de réduire leur taux.

A Aubonne, les impôts baisseront de 1,5 point.
A Aubonne, les impôts baisseront de 1,5 point.
Vanessa Cardoso

On n’a décidément pas fini d’entendre parler des taux d’imposition communaux. Et pour cause! Un bon nombre de Municipalités refusent de baisser leurs impôts, alors qu’un accord prévoyant une telle mesure avait été signé en 2018 par les associations faîtières des Communes. Pour rappel, l’État financera l’intégralité du coût des soins à domicile dès 2020, ce qui aura pour conséquence une augmentation du coefficient cantonal de 1,5 point et une réduction de la facture pour les Communes. Un transfert de charge qui devait permettre aux villes et villages de diminuer les coefficients d’imposition, ce qui ne se vérifie pas dans les faits, puisque environ deux tiers des localités ne respectent pas l’engagement pris qui – précisons-le – n’était pas contraignant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.