Il part à la conquête du monde avec son jeu mobile

Saint-PrexOpticale, l’appli créée par Soufian Mahlouly, va bientôt être disponible dans le monde entier. Google est fan du projet.

A 32 ans, le Saint-Preyard Soufian Mahlouly veut séduire la planète avec ses créatures fantastiques.

A 32 ans, le Saint-Preyard Soufian Mahlouly veut séduire la planète avec ses créatures fantastiques. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Imaginez! Les scientifiques viennent de faire une trouvaille incroyable. Il existe un univers parallèle au nôtre baptisé le monde Astral. Il est peuplé de créatures extraordinaires qui ont inspiré nos contes, mythes et légendes au travers de rares contacts avec les humains. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on rencontre des êtres aux aspects et descriptions similaires à travers les civilisations, comme les dragons ou les phénix. Après des années d’expérimentations, les chercheurs ont également réussi à mettre au point une technologie qui permet aux explorateurs de partir à la découverte de l’inconnu en traversant la barrière Astrale séparant nos deux mondes.

Tel est le scénario d’«Opticale», jeu fondé, à l’image de «Pokémon GO», sur la réalité augmentée ainsi que la géolocalisation, et qui change votre smartphone en détecteur de créatures fantastiques. C’est le bébé du Saint-Preyard Soufian Mahlouly et de son équipe d’une dizaine de personnes.

Le Grifftilon du Léman

En cet après-midi ensoleillé, on a rendez-vous avec le créateur du jeu dans les caves du P’tit Central, à Lausanne. Après avoir slalomé entre les caisses de bouteilles et les palettes s’ouvre une porte derrière laquelle se cachent les locaux du Studio Furinkazan. Aux murs, des dizaines de dessins de créatures Astrales sont affichés. On croise le regard de Nessy, le fameux monstre du Loch Ness, ou du Grifftilon, animal fabuleux à la tête d’aigle et au corps de lion qui se planquerait dans le lac Léman. Sur les étagères de la bibliothèque, des livres sur le marketing, les jeux vidéo ou le business sont entassés au milieu de figurines «Dragon Ball Z». On trouve également deux canapés qui entourent une télévision, sans oublier, évidemment, une console et quelques manettes. Quelques grandes tables mises côte à côte font office de bureau où se trouve Soufian Mahlouly, les yeux rivés sur son ordinateur.

Il faut dire que le travail ne manque pas en ce moment. Après la sortie de plusieurs versions tests de l’application sur les marchés suisse, belge et français, le lancement officiel a eu lieu il y a quelques jours. «Grâce aux nombreux retours que nous avons eus parmi les 24 000 personnes qui ont téléchargé «Opticale» depuis 2016, le jeu a beaucoup évolué, explique l’entrepreneur de 32 ans. Quelqu’un qui l’aurait découvert il y a une année vivrait aujourd’hui une tout autre expérience. Nous sommes très fiers du résultat.»

«Pas rêver mieux»

C’est avec ce produit abouti que le Saint-Preyard part à la conquête de la planète. «Le lancement à l’échelle internationale est prévu au mois d’octobre. Et nous avons reçu une très bonne nouvelle, puisque Google a sélectionné «Opticale» comme application à haut potentiel. On ne pouvait pas rêver mieux. L’entreprise à qui appartient la plateforme sur laquelle sortira notre jeu va nous accompagner au niveau analyse et marketing. Pour un petit studio suisse, c’est énorme. On s’est bien débrouillés sur le marché francophone jusqu’à maintenant, mais se lancer à plus grande échelle peut vite faire peur. On se demande par exemple comment on va réussir à démarcher aux États-Unis. Le fait d’avoir un tel soutien rassure.»

Et Soufian Mahlouly ne compte pas s’arrêter là. «Nous souhaitons continuer à développer cet univers à travers d’autres médias. Nos idées peuvent en effet se décliner en BD, en film d’animation ou dans le domaine de la réalité virtuelle. J’ai d’ailleurs déjà rencontré des éditeurs de bande dessinée à Paris et à Bruxelles. Un studio d’animation nous a également contactés en vue de réaliser un court, voire un long métrage. Cela bouge donc beaucoup, même si nous sommes pour le moment concentrés sur la sortie internationale.»

Conférence de Soufian Mahlouly, ce dimanche de 13 h à 13 h 45, au Numerik Games Festival, à Yverdon

Créé: 01.09.2019, 08h29

Conférence de Soufian Mahlouly

La conférence a lieu ce dimanche de 13 h à 13 h 45, au Numerik Games Festival, à Yverdon

Articles en relation

[VIDEO] A la rencontre des papas de Pokémon

Jeux vidéos Lors de Polymanga 2017, 24heures a rencontré Junichi Masuda et Shigeru Ohmori, deux des concepteurs des jeux Pokémon, pour leur soumettre des questions de fans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.