Passer au contenu principal

Entre craintes et sérénité, Crans attend «ses» réfugiés

Salle comble, lundi soir, pour accueillir Philippe Leuba et, surtout, ses réponses avant la venue de cinquante requérants dans l’abri communal.

Il n'y avait plus la moindre place dans la salle communale de Crans pour entendre les réponses de Philippe Leuba. «Apparemment, tout le monde est là», s'est amusé le conseiller d'Etat.
Il n'y avait plus la moindre place dans la salle communale de Crans pour entendre les réponses de Philippe Leuba. «Apparemment, tout le monde est là», s'est amusé le conseiller d'Etat.

Effervescence à Crans-près-Céligny. Tous les parkings sont pleins, deux agents de police assurent la circulation, certaines rues sont mises en sens unique pour permettre le stationnement. Ce lundi soir, ce n’est pourtant pas la tête d’affiche de Caribana que les habitants se hâtent d’aller écouter, mais bien le conseiller d’Etat Philippe Leuba.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.