La densification d'Aubonne inquiète les habitants

UrbanismeLa présentation de la nouvelle mouture du Plan général d'affectation a suscité nombreuses questions, lundi soir.

La Municipalité a présenté lundi soir la nouvelle mouture du Plan général d'affectation (PGA).

La Municipalité a présenté lundi soir la nouvelle mouture du Plan général d'affectation (PGA). Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Véritable serpent de mer, la révision du Plan général d'affectation (PGA) d'Aubonne est à bout touchant. Lundi soir, la Municipalité a présenté la nouvelle mouture de ce document fixant les zones à bâtir devant près de 150 personnes, préoccupées par la densification de leur commune. Pour mémoire, cette révision avait suscité une vague d'oppositions en 2013, puis a été retardée par la nouvelle loi sur l'aménagement du territoire (LAT).

Les enjeux de ce nouveau PGA? Réaliser une densification harmonieuse du bourg. Concrètement, le document propose notamment d'uniformiser les zones de faible et de moyenne densité, d'installer une zone artisanale Sous le Cimetière ou encore de créer de nouveaux espaces dédiés au sport. A noter que, dans les zones à moyenne densité, les bâtiments ne pourront comporter que trois niveaux (dont le rez), soit un de moins que prévu dans un premier temps.

Malgré tout, ce PGA remanié a provoqué une pluie de questions lors de la séance de présentation. «On ne veut plus de barres d'immeubles!» a réagi une habitante, se référant au projet immobilier à la rue des Gélines, porté par Christian Constantin. «Quid des zones d'utilité publique, des personnes âgées, des crèches?» a demandé un Aubonnois. «On travaille pas à pas», a répondu le municipal Michel Crottaz. «Quelle est la vision d'avenir pour Aubonne?» a questionné, enfin, une habitante. «Nous avons la vision d'une commune ouverte tout en maintenant une qualité de vie et une cohésion sociale», a résumé Luc-Etienne Rossier, syndic.

A l'enquête publique jusqu'au 15 décembre, le PGA sera par la suite soumis à l'approbation du Conseil communal puis du Conseil d'Etat pour validation.

Créé: 29.11.2016, 11h55

Articles en relation

«Aubonne ne fusionnera pas, mais collaborera avec les trois villages»

Interview Après le niet d’Aubonne à une union avec Saubraz, Saint-Oyens et Montherod, le syndic évoque les pistes pour garantir une solidarité régionale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.