Divinum veut continuer sur sa belle lancée

MorgesFort du succès de l'an dernier, le salon des vins souhaite confirmer du 11 au 16 avril en corrigeant les petits bémols.

Richard Chassot devant les tentes qui accueilleront 130 vignerons au Parc des Sports.

Richard Chassot devant les tentes qui accueilleront 130 vignerons au Parc des Sports. Image: Sébastien Bovy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au sortir de la toute première édition de Divinum l’an dernier, les organisateurs arboraient un large sourire. Le public s’était déplacé en masse au Parc des Sports (15 200 visiteurs payants), montrant son attachement au maintien d’un salon viticole dans la région morgienne.

Douze mois plus tard, l’énergie est toujours bien présente alors que la 2e édition ouvrira ses portes mercredi 11 avril à 16 h. Et la manifestation semble déjà faire office de rendez-vous incontournable dans la région morgienne. «Il faut dire que, pour lancer l’événement, nous avions beaucoup investi sur la marque, précise Richard Chassot, directeur de la manifestation. Nous essayons également de participer à d’autres événements dans la région, à l’image du Marché de Noël. Mais c’est vrai, le salon a déjà acquis une certaine notoriété après une année seulement!»

«Parmi les exposants qui étaient de la partie en 2017, 90% ont décidé de continuer, se réjouit le directeur. Nous avons même une liste d’attente!» Quant aux petits couacs indissociables du lancement d’une nouvelle manifestation, ils ont été corrigés. «La tente ne comprend plus qu’un étage et le restaurant est désormais indépendant, ce qui nous permet de l’ouvrir une heure plus tard tout en fermant le salon en parallèle.» Les remarques des vignerons semblent donc avoir été entendues.

130 C’est le nombre de vignerons présents cette année, soit 20 de plus qu’en 2017

Pour succéder à la Sardaigne comme hôte d’honneur, les organisateurs ont décidé de jouer la carte locale en faisant appel aux vins et produits du terroir neuchâtelois. «C’est une occasion à ne pas manquer pour nous, reconnaît Yann Künzi, directeur de Neuchâtel Vins et Terroir. Étant une petite structure, nous devons travailler avec les opportunités et celle-ci est très belle.» Sur 100 m2, il sera ainsi possible de déguster les vins de six vignerons mais également des produits tels que de l’absinthe, du fromage, du saucisson ou encore du miel.

Pour prolonger l’aventure au-delà de la manifestation, les organisateurs ont mis sur pied Le Club Divinum. Il propose des dégustations, des événements et des activités autour du vin et de la gastronomie. (24 heures)

Créé: 05.04.2018, 16h26

Articles en relation

Les commerçants veulent aussi leur part des tulipes

Morges La célèbre manifestation trouve son prolongement dans les rues de la ville avec la première édition des fontaines fleuries. Plus...

Le premier salon Divinum a trouvé son public

Morges Le nouveau salon des vins Divinum a attiré plus de 15 000 visiteurs. Les organisateurs ont le sourire. Plus...

Divinum, un salon viticole qui pourrait faire école

Morges Le nouveau rendez-vous ouvre ses portes dans moins d’un mois. Son concept pourrait s’étendre à d’autres villes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.