Echichens peste contre une invasion de véhicules

StationnementLes collaborateurs de l’Hôpital de Morges qui vivent à proximité de l’établissement ne peuvent plus venir au travail en voiture. Les parkings du village sont pris d’assaut.

Depuis peu, plusieurs collaborateurs de l'hôpital ne peuvent plus venir travailler en voiture.

Depuis peu, plusieurs collaborateurs de l'hôpital ne peuvent plus venir travailler en voiture. Image: Stéphane Romeu - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Syndic d’Echichens, Daniel Meienberger ne décolère pas. Depuis quelques mois, son village est pris d’assaut par des voitures ventouses. Il s’agit en fait des collaborateurs de l’Hôpital de Morges qui n’ont plus le droit de venir en voiture au travail. «Tous les employés qui vivent dans un rayon proche de Morges ne disposent plus de places de parking. Ce qui est problématique, car des personnes qui habitent par exemple à Préverenges ne sont plus autorisées à venir par leurs propres moyens», peste l’élu PLR, qui a relayé ses inquiétudes au Conseil, jeudi soir.

Cette mesure a des conséquences particulièrement fâcheuses pour la petite localité, située à quelques encablures de Morges. Ainsi, le grand parking derrière l’administration communale affiche complet la majeure partie du temps. «Les municipaux ne trouvent parfois même plus de places pour se garer, poursuit Daniel Meienberger. Ce parking se trouve à proximité d’un arrêt de bus de la ligne 701 qui descend directement à l’hôpital.» De plus, les places devant l’Auberge Communale sont aussi souvent prises d’assaut, toujours selon le syndic.

Pour contrer cette invasion de véhicules, les autorités planchent actuellement sur un règlement de stationnement, qui devrait voir le jour prochainement. «Il ne concernera pas uniquement le village d’Echichens, mais l’ensemble de la commune fusionnée», ajoute l’édile, précisant que, à l’heure actuelle, les parkings villageois sont libres d’accès. A plusieurs reprises, la Commune a fait part de ses doléances à l’Ensemble hospitalier de La Côte (EHC), dont dépend l’Hôpital de Morges. «Nous réfléchissons pour trouver des solutions ensemble», explique encore le chef de l’Exécutif.

Responsable de la communication à l’EHC, Christian Cordoba confirme que certains collaborateurs ont reçu des restrictions de stationnement dans l’enceinte de l’établissement morgien. «Mais cette mesure a été prise il y a une année déjà, lorsque nous avons agrandi le parking visiteurs de l’hôpital. Les employés qui vivent aux alentours de Morges ont été invités à utiliser les transports publics. En contrepartie, nous participons au financement de leurs abonnements.»

Créé: 12.06.2015, 16h18

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.