L’élu débarqué par l'Etat recourt contre sa révocation

La ChauxEric Vion, ancien municipal de La Chaux, mis à pied par le Conseil d’Etat après la mise sous régie de la Commune, a décidé de se battre jusqu’au bout.

Eric Vion, ancien municipal à La Chaux, n'accepte pas la mise sous régie de sa Commune imposée par l'Etat.

Eric Vion, ancien municipal à La Chaux, n'accepte pas la mise sous régie de sa Commune imposée par l'Etat. Image: OLIVIER ALLENSPACH

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J’ai déposé un recours au Conseil d’Etat lundi. Le gouvernement a choisi une mesure extrême en mettant La Chaux sous régie alors que d’autres solutions s’offraient à lui. J’estime que la loi n’a pas été respectée dans ce dossier. Nous ne sommes quand même pas au Kazakhstan!» Eric Vion n’a pas dit son dernier mot dans la grave crise qui secoue la Municipalité de La Chaux depuis des semaines.

Pour rappel, dénonçant le climat détestable insufflé par Eric Vion lors des séances du collège, quatre municipaux sur cinq – dont le syndic – ont rendu leur tablier début mai. Plaçant le petit village sous tutelle, l’Etat confiait alors les clés de la Commune à Marc-Etienne Piot, préfet honoraire. Dans la foulée, Eric Vion se voyait mis à pied.

Une décision qui passe très mal auprès du seul élu non démissionnaire dans cette affaire. «L’Etat ne peut pas dire d’un côté qu’il ne me reproche rien et, en parallèle, décider de me destituer de mes fonctions», poursuit Eric Vion, pour qui la pilule a du mal à passer. Aujourd’hui, l’homme aimerait au moins des explications de la part de l’Etat.

Le soutien de Pierrette Roulet-Grin

Au Grand Conseil, l’ancien élu a trouvé du soutien auprès de la PLR Pierrette Roulet-Grin qui, la semaine passée, estomaquée par le sort réservé à Eric Vion dans ce dossier, déposait une interpellation urgente .

«Le Conseil d’Etat devrait présenter un rapport sur le sujet la semaine prochaine, précise l’ancienne préfète du district du Jura-Nord vaudois. Le Grand Conseil devra alors voter sur cette mise sous régie qui, dans le cas de La Chaux, n’est clairement pas justifiée. Je rappelle que c’est la mesure la plus extrême que le Canton peut prendre alors qu’il avait la possibilité de nommer temporairement d’anciens élus ou des citoyens jusqu’aux élections du 28 juin.» Et Pierrette Roulet-Grin d’espérer qu’elle sera entendue par ses collègues du Législatif. «J’ai peur que si cette mise sous régie venait à être acceptée, elle fasse jurisprudence. Ce cas extrême ne doit plus se répéter.»

Reste aujourd’hui à savoir si le recours est assorti d’un effet suspensif, comme l’a demandé Eric Vion. Selon nos informations, son recours porterait sur l’arrêté de convocation des électeurs de La Chaux pour l’élection de cinq municipaux. Cette procédure ne devrait donc pas bloquer la mise sous régie.

Créé: 19.05.2015, 18h56

Articles en relation

Le débarquement d'un municipal en place par l'Etat passe mal

La Chaux La députée Pierrette Roulet-Grin demande au Conseil d’Etat de s’expliquer après avoir relevé un élu de La Chaux de ses fonctions. Plus...

L'Etat place la Commune de La Chaux sous régie

Institutions L’Etat mandate Marc-Etienne Piot pour remplacer la Municipalité décapitée. Il jouera le rôle de régisseur unique jusqu’à fin juin. Plus...

En crise, la Municipalité de La Chaux a fini par exploser

La Côte Une municipale a démissionné le mois dernier, trois autres élus ont fait de même lundi soir. Eric Vion est désormais le seul municipal du village. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.