L’épicerie gratuite attire plutôt des gens dans le besoin

GlandDepuis deux mois, la Pépicerie propose de la nourriture en libre-service. Bilan positif

Coquelicot de Perrot et Maurizio Margarone, qui gèrent bénévolement l'épicerie gratuite de Gland, tirent un bilan positif après deux mois.

Coquelicot de Perrot et Maurizio Margarone, qui gèrent bénévolement l'épicerie gratuite de Gland, tirent un bilan positif après deux mois. Image: YVES MERZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mettre gratuitement des aliments invendus en libre-service, dans un endroit facile d’accès, bien en vue depuis le chemin de la Dôle à Gland, c’est une initiative socialement exemplaire. Raison pour laquelle la Ville de Gland la soutient en mettant un espace communal à disposition. Mais cette nouvelle structure, inédite dans le district, allait-elle être prise d’assaut par des profiteurs? Ou au contraire, comme le craignaient ses concepteurs, Coquelicot de Perrot et Maurizio Margarone, les gens dans le besoin seraient-ils trop gênés pour oser se servir?

«On a rapidement eu pas mal de monde, raconte Maurizio Margarone. Entre 20 et 30 personnes sont régulièrement sur place à l’heure de l’ouverture. On voit que la plupart d’entre elles sont dans une forme de besoin. Tout se passe bien, avec respect. Mais on est un peu plus présent que prévu, pour leur dire de se servir avec parcimonie. Les gens jouent le jeu. Pour eux, la Pépicerie est aussi devenue un lieu de rencontre où ils ont l’occasion de parler de leurs difficultés.»

«Notre objectif est de limiter le gaspillage alimentaire»

Les armoires et le frigo en libre-service sont approvisionnés trois fois par semaine par Table Suisse, une association qui collecte des aliments excédentaires d’une qualité irréprochable et les redistribue gratuitement à des institutions sociales. Les produits ne proviennent donc pas de privés mais de magasins. Les dates sont contrôlées chaque jour. Le fonctionnement se base sur le «Guide des bonnes pratiques du don d’aliments», qui respecte la législation et des règles sanitaires strictes.

Depuis peu, la Pépicerie reçoit également les surplus de VitaVerDura, société qui livre des produits frais à domicile. «C’est un cadeau du ciel de bénéficier de leurs paniers de fruits et légumes du terroir.» Et bien sûr, les bénévoles de l’association Art’Ose ta graine, qui gère l’épicerie gratuite, vont récolter des invendus sur les quais des supermarchés.

«Notre objectif, en plus d’aider des personnes en difficulté, est de limiter le gaspillage alimentaire, ajoute Coquelicot de Perrot. Nous espérons que notre expérience positive sera reproduite dans d’autres communes.» Vu le succès de la Pépicerie, les deux bénévoles qui sont à l’origine de cette initiative ont été rejoints par deux autres jeunes, Marie et Médéric. Ils sont encore à la recherche d’autres personnes motivées pour développer leurs activités. La Pépicerie sera fermée cet été, du 2 juillet au 4 septembre.

Créé: 29.06.2018, 16h47

Articles en relation

Gland: une épicerie gratuite et solidaire

Entraide Inaugurée samedi, la Pépicerie, soutenue par la Ville, offre des aliments invendus en libre-service. Plus...

La Suisse favorise-t-elle le gaspillage de nourriture?

Consommation Une motion veut savoir si la sévérité de nos lois empêche de valoriser au mieux les denrées alimentaires. Plus...

Astuces pour réduire son impact environnemental

Livre Sarah Bienaimé cherche des moyens de tendre vers le zéro déchet Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.