Étoy: Littoral Parc est enfin connecté aux trains directs

VaudLa ligne de bus depuis Morges a été prolongée jusqu’à la gare d’Allaman, grâce à un financement partiellement local.

La zone commerciale Littoral Parc, à Etoy.

La zone commerciale Littoral Parc, à Etoy. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Littoral Parc, entre Allaman et Saint-Prex, est riche de milliers d’emplois, de la pharmaceutique à l’ameublement, mais les transports publics étaient un peu à la traîne, à en croire les critiques récurrentes entendues dans les assemblées communales.

«Ces remontrances étaient justifiées puisqu’un employé qui voulait se rendre à Genève devait prendre le train à Étoy puis descendre à Allaman, faute de liaison directe, avant d’attendre une vingtaine de minutes sur le quai puisque les horaires n’étaient pas synchronisés», relève Oscar Cherbuin, directeur de l’association régionale (ARCAM).

«Une véritable alternative à la voiture»

Depuis le changement d’horaire en décembre, la ligne de bus 724 entre Morges et Étoy – via Saint-Prex – a cependant été rallongée jusqu’à Allaman, assurant enfin une desserte cohérente. «Avec ces connexions, les transports publics proposent une véritable alternative à la voiture. De plus, des paires de courses supplémentaires ont été ajoutées aux heures de pointe, le matin et le soir, ce qui change complètement la situation», se réjouit Oscar Cherbuin.

Ce n’est pas le syndic d’Étoy, José Manuel Fernandez, qui va s’en plaindre, lui qui préside également l’Association Littoral Parc, à l’origine de cette mesure dont elle finance le surcoût – avec l’appui du Canton – à hauteur de 30'000 fr. par an. «Si nous voulons que des employés de multinationales – par exemple – privilégient le train pour se rendre à Genève et notamment à l’aéroport, on ne peut pas leur demander de monter dans deux trains et en plus de patienter vingt minutes en attendant le second. La balle est désormais dans leur camp et nous tablons sur le fait qu’ils vont jouer le jeu et que les entreprises vont les encourager. Il y aura une période d’adaptation, mais la fréquentation doit aussi augmenter afin de limiter la pollution de l’air dans cette zone très fréquentée.»

Créé: 03.02.2020, 08h19

Articles en relation

Un seul répondant vise à faciliter la vie des employés sur le site de Littoral Parc

Etoy Une plate-forme économique va voir le jour. Objectif: améliorer le quotidien des entreprises. Plus...

Casse-tête autour de la pollution à Littoral Parc

Protection de l'air L’Etat planche sur des mesures pour réduire les émissions nocives aux abords de la zone. Les syndics concernés attendent depuis des mois. Plus...

Des résidences longue durée à Littoral Parc

La Côte Le pôle d’investisseurs à l’origine de plusieurs projets dans la zone commerciale d’Etoy compte construire un hôtel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.