L’exécutif ne veut pas d’éolienne

Saint-OyensLe projet de parc éolien sur la commune voisine pourrait déborder sur son sol. La Municipalité n’en veut pas

Mât de mesure du vent à Essertines-sur-Rolle

Mât de mesure du vent à Essertines-sur-Rolle Image: Alain Rouèche archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet de la société EssairVent de construire des éoliennes concerne avant tout la commune d’Essertines-sur-Rolle, qui voit cela d’un bon œil. Mais il est aussi question d’une extension possible sur la commune voisine de Saint-Oyens. Mercredi dernier, l’exécutif de cette petite commune du pied du Jura a informé son Conseil général qu’elle n’y était pas favorable.

«Chez nous, il s’agirait d’une seule éolienne. Nous n’en voyons pas l’intérêt, explique le syndic de Saint-Oyens Michel Dubois. Pour la rentabilité attendue, qu’elle soit financière ou énergétique, les travaux seraient trop importants. Et c’est quand même une pollution visuelle, pas seulement pour les habitants du village mais aussi pour tout le monde aux alentours.»

Opposition de Skyguide

Le syndic précise qu’une commission a été nommée au sein de l’organe délibérant pour étudier la question. «Si elle estime qu’on doit étudier le projet, et que le Conseil la suit, on le fera. Mais on pousse plutôt le solaire. C’est moins invasif sur la nature».

Autant dire que Michel Dubois et l’ensemble de la Municipalité sont opposés au projet de quatre machines sur la commune voisine d’Essertines-sur-Rolle. Tout comme l’association Pieduvent, qui organise une séance publique d’information sur ce sujet le 1er décembre prochain à Gimel. Rappelons qu’il reste encore une opposition de Skyguide, car il y a toujours de possibles problèmes d’apparitions d’ombres fantômes sur le radar de l’aéroport de Genève. (24 heures)

Créé: 13.11.2016, 14h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.