Passer au contenu principal

«Une frontière nous sépare mais les problèmes sont les mêmes»

Candidat à sa propre succession, le maire veut renforcer les liens avec ses voisins suisses.

Vincent Scattolin, maire Divonne-les-Bains, candidat à propre succession.
Vincent Scattolin, maire Divonne-les-Bains, candidat à propre succession.
CHANTAL DERVEY

Ce qui frappe d’entrée dans le discours de Vincent Scattolin, le maire de Divonne-les-Bains, ce sont les ressemblances de ses propos avec ceux des décideurs politiques du district de Nyon: «croissance mieux maîtrisée», «densification des secteurs déjà équipés de transports publics», «déclassement de terrains constructibles», «redynamisation du centre-ville»… «Entre 2007 et 2020, le Pays de Gex a construit 18000 logements, dont 1600 à Divonne. Désormais, nous voulons freiner cette croissance, comme chez vous. Une frontière nous sépare mais nous avons les mêmes problématiques, sur un même territoire. Voilà pourquoi nous devons davantage nous parler.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.