La fusion autour d’Apples est sur les bons rails

PolitiqueInitié en 2015, le projet d’étude d’une fusion entre les sept communes des hauts du district de Morges se précise.

La nouvelle commune pourrait compter quelque 4000 habitants.

La nouvelle commune pourrait compter quelque 4000 habitants. Image: Philippe Forney

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le mariage entre les villages d’Apples, de Bussy-Chardonney, de Clarmont, de Cottens, de Pampigny, de Reverolle et de Sévery est sur les bons rails. Après avoir passé l’épreuve des conseils communaux et généraux de chaque localité qui ont accepté il y a un an un préavis d’intention, le projet a commencé à être façonné. «On a créé sept groupes de travail planchant chacun sur un sujet défini. Nous nous sommes donnés comme premier objectif de comprendre ce qui compose les différentes communes afin de mieux nous connaître. C’est ensuite que nous nous concentrerons sur la fusion en tant que telle», détaille Luc Maurer, syndic de Clarmont. Le processus est donc bien lancé, mais les autorités restent extrêmement prudentes sur la planification de la suite de la démarche.

Il faudra donc attendre avant de connaître la date de la noce. «Nous ne pouvons pas encore fixer les dates des prochaines échéances, explique Luc Maurer. Au fil des discussions, nous allons nous rapprocher des citoyens afin d’entendre leurs idées.» La prochaine étape sera l’élaboration de la convention de fusion. L’expérience démontre que quelques mois suffisent à concevoir ce document qui fixe les contours de la future entité qui pourrait naître autour du village centre d’Apples.

Mais dans les hauts du district de Morges, on semble ne pas vouloir se presser pour se permettre de jouer la carte de la transparence avec sa population. Et ainsi éviter les écueils lors de la mise en votation de la convention. Un résultat négatif dans les urnes réduirait à néant les rêves de fusion et le lourd travail fourni par les municipalités concernées. D’autres projets en ont fait l’expérience dans le canton. Depuis 2005, treize rapprochements entre localités ont échoué lors du vote populaire final, dont neuf ces trois dernières années. Cela a été notamment le cas dans le district de Morges en 2015. Les habitants d’Aubonne avaient rejeté l’idée de s’unir avec les villages de Saubraz, de Montherod et de Saint-Oyens.

Farouche défenseur du mariage entre les sept localités, l’élu de Clarmont refuse de se laisser abattre par ces statistiques. «Si on ne pense qu’aux échecs, on ne fait plus rien dans la vie», affirme-t-il.

Chiffre prometteur pour le syndic: depuis l’entrée en vigueur de la Constitution vaudoise de 2003 qui prévoit que l'Etat encourage et favorise les fusions, 25 nouvelles entités ont quand même été constituées. La 26e sera-t-elle dans les hauts du district de Morges? Si cela est encore loin d’être réalisé, Luc Maurer tire déjà du positif des démarches engagées: «On remarque que des belles interactions naissent entre les communes.» Et de conclure: «Plus qu’une étude sur une fusion, ce que nous lançons réellement c’est une réflexion sur notre avenir.»

Créé: 30.01.2017, 08h47

De onze à sept communes

Le projet d’étude d’une fusion a pour but de réunir les sept villages d’Apples, de Bussy- Chardonney, de Clarmont, de Cottens, de Pampigny, de Reverolle et de Sévery en une seule entité qui comprendrait un peu plus de 4000 habitants et couvrirait 3400 hectares. Ballens, Berolle, Mollens et Vaux-sur-Morges, initialement associées à la démarche, ont renoncé à la poursuivre après une première phase d’étude.

Pour justifier ce mariage, certains arguments ont été mis en avant: l’amélioration des services à la population, la professionnalisation des élus, l’optimisation des ressources, l’augmentation des moyens, la facilité à trouver des élus ou encore une influence plus forte sur le plan régional et cantonal.

Articles en relation

Sept villages de La Côte voient leur avenir ensemble

Fusion Les Municipalités de sept localités des hauts du district de Morges ont décidé de se lancer dans un projet de fusion. Plus...

Le mariage à sept s'apprête à franchir une étape cruciale

District de Morges Les sept Conseils se prononcent ce mois sur le préavis d'intention, alors que les autorités seront bientôt renouvelées. Plus...

Aubonne balaie sèchement le mariage avec ses voisins

Union Dimanche, Aubonne a fait capoter le projet de fusion, largement accepté à Saubraz, à Montherod et à Saint-Oyens. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.