Passer au contenu principal

Le futur quartier Eglantine de plus en plus concret

Quelque 400 logements sont soumis à l'enquête publique dans le nord-ouest de la commune.

La zone dite Eglantine.
La zone dite Eglantine.
Ammann

Les Morgiens ne savent plus où donner de la tête. Des chantiers fleurissent un peu partout dans la ville et les projets immobiliers d’envergure ne manquent pas. Ces derniers se précisent d’ailleurs petit à petit. Quelques jours après l’obtention du permis de construire pour l’«îlot sud» en face de la gare, onze bâtiments prévus dans la zone dite «Églantine» sont soumis à l’enquête publique.

Fait qui peut étonner, les plans des édifices, prévoyant 400 logements, ont été réalisés par cinq architectes différents. Difficile dès lors d’imaginer une unité entre les multiples immeubles. «Dans mon jardin, je n’ai pas que des roses rouges, commente Eric Züger, municipal responsable de l’Urbanisme, Constructions et Mobilité. Je trouve positive cette volonté de diversité de la part du porteur de projet, l’entreprise Losinger Marazzi.» Si le processus n’est pas freiné par des oppositions, les travaux pourraient commencer l’année prochaine. À terme, quelque 900 nouveaux Morgiens s’établiront dans ce futur quartier du nord-ouest de la commune. Ceux-ci pourront profiter d’aménagements extérieurs. Une place publique, trois cours, un parc de détente, des jardins partagés, une aire de jeu et un écopoint sont notamment prévus.

Un dernier objet est soumis à l’enquête: la construction d’un parking souterrain de 401 places dédiées aux voitures et 70 emplacements destinés aux motos. L’infrastructure sera érigée sur deux niveaux et comprendra également une zone de parcage pour les vélos. L’ensemble des documents peut être consulté à l’Hôtel de Ville du 25 novembre au 24 décembre.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.