Les générations se côtoieront à Saint-Prex

UrbanismeLe Clos du Cerisier abritera dix-sept logements dont neuf adaptés, une garderie ainsi qu'un café-bar à vin. Premiers locataires attendus en octobre.

L'immeuble abritera dix-sept appartements, une garderie et un café-bar à vin.

L'immeuble abritera dix-sept appartements, une garderie et un café-bar à vin. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Seniors, travailleurs et bambins se côtoieront dès cet automne dans un bâtiment flambant neuf érigé au cœur de Saint-Prex. Au croisement des routes de Buchillon et de la Scierie, ce bâtiment longiligne, dont le gros œuvre est achevé, abritera à la fois des appartements, une garderie et un café-bar à vin. L’idée étant de pallier la pénurie de logements et de créer un lieu de vie intergénérationnel. «Nous espérons édifier un nouveau centre de vie pour tous les âges, à l’ouest du village. Cette structure apportera une animation locale», se réjouit Daniel Mosini, syndic. La Commune a accordé un droit de superficie de 70 ans à la Coopérative Cité Derrière pour réaliser ce projet à 10,7 millions de francs.

Priorité aux Saint-Preyards
Disposé sur trois niveaux, le bâtiment, baptisé Le Clos du Cerisier, abritera dix-sept appartements de 2,5 à 4,5 pièces, dont neuf seront adaptés pour les personnes âgées ou à mobilité réduite. «La priorité sera donnée aux habitants de Saint-Prex, suivant un règlement établi avec les autorités», souligne Philippe Diesbach, président de la coopérative. Et de préciser qu’il faudra compter environ 1300 francs pour un 2,5 pièces et 1800 francs pour un 3,5 pièces. Les futurs résidents pourront déballer leurs cartons à partir d’octobre.

Le rez-de-chaussée accueillera, quant à lui, une salle communautaire destinée aux locataires des logements adaptés, un café-bar à vin déployé sur une surface de 120 m2 ainsi qu’un jardin d’enfants d’une soixantaine de places, exploité par le Cerf-Volant, garderie installée à Saint-Prex.

En plus d’encourager les relations intergénérationnelles, ce bâtiment Minergie-P produira de l’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques. «Comme ce système fournira plus de courant que nécessaire, le surplus sera revendu à Romande Energie», précise Philippe Diesbach.

Créé: 16.04.2015, 15h41

Articles en relation

Saint-Prex veut se densifier en douceur

Urbanisme La Municipalité planche sur l’avenir du bourg. Pour ce faire, elle révisera le Plan directeur communal. Plus...

Premiers locataires à l’arsenal de Saint-Prex

Infrastructures La police cantonale loue le bâtiment ouest du site racheté l’an dernier par la Commune. Celle-ci est en négociation pour la location de l’édifice voisin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.