Les gens seront consultés sur l’avenir de la Givrine

District de NyonRégion de Nyon va lancer un processus participatif inédit pour impliquer les citoyens dans la création d’un pôle tourisme nature

Le projet d'aménagement d'un pôle tourisme nature à la Givrine fera l'objet d'une démarche participative à l'échelle de tout le district de Nyon.

Le projet d'aménagement d'un pôle tourisme nature à la Givrine fera l'objet d'une démarche participative à l'échelle de tout le district de Nyon. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce sera une grande première pour le Comité directeur (Codir) de Région de Nyon et pour toute la population du district. Jeudi soir, le Conseil intercommunal, par une claire majorité des voix, a soutenu la proposition de mettre sur pied une démarche participative qui permettra à un maximum de gens de donner leur avis sur le projet de pôle nature à la Givrine. Le Codir va préparer cette grosse opération. «Nous retiendrons toutes les suggestions qui restent réalistes», a annoncé son président, Gérald Cretegny. Le processus participatif n’a jamais été utilisé à l’échelle de tout le district. Dans le postulat qui demande la mise en place d’une telle démarche, le conseiller intercommunal Claude Farine estime qu’il y a une lacune démocratique à ce niveau et qu’un projet aussi populaire que celui de la Givrine représente une belle opportunité de la combler. «Il faut être plus dans l’interactivité et utiliser tous les moyens à disposition pour y parvenir.»

Dans sa première réponse au postulat, Région de Nyon avait exprimé son intérêt de faire du pôle de la Givrine un projet fédérateur sur le plan régional. Elle rappelait qu’un programme de concertation des acteurs concernés a été prévu et qu’un premier atelier s’est tenu en novembre 2018. Mais pour donner suite aux demandes de Claude Farine, le Codir affirmait vouloir désormais associer plus étroitement le grand public.

À cet effet, différents axes d’interventions ont été envisagés: installation d’un panneau de chantier à la Givrine, page internet sur le site de Région de Nyon offrant aux visiteurs la possibilité de s’exprimer, organisation d’une visite de chantier sur place suivie d’une séance de concertation avec les citoyens et les acteurs intéressés…

La commission ad hoc du Conseil intercommunal a jugé ces actions insuffisantes. Elle propose une opération nettement plus ambitieuse: des ateliers dans chaque sous-région du district, en présence d’élus et de la population; un atelier avec les associations proches de la nature, et un atelier avec le Conseil des jeunes et les associations de Jeunesses campagnardes. Elle propose aussi des concours d’idées dans les écoles et pour les habitants, via les médias. Et pour que cette démarche réussisse, la commission souhaite «un plan d’attaque» au niveau de la communication (affiches dans les communes, pubs dans le train Nyon - Saint-Cergue, gros panneau d’information à la Givrine…).

«Il faut offrir une liberté d’expression des envies tout en restant dans la faisabilité»

Irréaliste? Gérald Cretegny précise: «Disons que cela ne sert à rien de laisser les gens rêver et imaginer tout et n’importe quoi alors qu’il y a tout de même un cadre. Le défi, c’est d’offrir une certaine liberté d’expression des envies tout en restant dans la faisabilité des idées, y compris au niveau des coûts et du timing.» Le président de Région de Nyon rappelle que l’aménagement du col de la Givrine, avec une maison de la nature et un centre nordique, s’inscrit dans un large programme de développement du tourisme nature dans cette partie du Jura.

Créé: 23.02.2019, 18h04

Articles en relation

A la Givrine, on creuse pour les vaches

Travaux Les pelleteuses aménagent un nouveau passage sous-route pour le bétail et terrassent un futur parking. Plus...

Et si on consultait les gens sur l’avenir de la Givrine?

District de Nyon Un postulat propose de mettre sur pied une démarche participative au niveau de la Région. En cas d’acceptation, ce serait une première Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.