Un giratoire prévu à l’avenue de Marcelin de Morges

TraficL’Exécutif sollicitera un gros crédit pour créer un rond-point et des aménagements au nord de la ville. Pour ce faire, il faudra démolir un bâtiment.

Un rond-point est prévu à l'avenue de Marcelin, pour y fluidifier le trafic.

Un rond-point est prévu à l'avenue de Marcelin, pour y fluidifier le trafic. Image: GOOGLE VIEW

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aux heures de pointe, les rues de Morges ont un sérieux goût de bouchon. Le carrefour, situé entre les avenues de Marcelin et Jean-Jacques Cart, au nord de l’autoroute, ne déroge pas à la règle. Et figure parmi les points noirs de la ville. Pour remédier à ce problème, la Municipalité planche depuis de longs mois sur la création d’un giratoire qui permettra ainsi de fluidifier le trafic. Mais avant, il faudra démolir un bâtiment comprenant une dizaine de logements.

«Nous allons déposer un crédit de construction devant le Conseil communal en avril, précise Jean-Jacques Aubert, municipal en charge des Infrastructures, qui ne souhaite articuler aucun chiffre pour l’heure. Ce sera un important investissement pour la Ville.» Il faut dire que les travaux dans ce secteur s’annoncent particulièrement conséquents. Le rond-point ne sera pas l’unique réalisation dans ce projet. «Nous allons procéder à la requalification de l’avenue de Marcelin, poursuit l’élu PLR. Il s’agira aussi de renouveler les infrastructures souterraines qui montrent des signes de fatigue évidents. Et nous souhaitons améliorer la mobilité douce dans ce secteur de la ville. Dans l’idéal, nous aimerions démarrer le chantier à l’automne, une fois que le projet aura passé la rampe du Conseil.»

Selon Jean-Jacques Aubert, les travaux devraient démarrer par la démolition de l’immeuble sis au bout de l’avenue Jean-Jacques Cart. Acquis par la Commune il y a deux ans, il est mis à disposition de sociétés estudiantines encore pour quelques mois. Pour mémoire, la disparition de ce bâtiment et de ses logements a fait réagir dans les rangs de l’organe délibérant, et plus particulièrement à gauche de l’échiquier. «Nous sommes obligés de le détruire, car une partie du rond-point empiétera sur la parcelle», rappelle le municipal.

Enfin, durant le chantier, le trafic sera perturbé mais les usagers de la route devraient continuer à pouvoir transiter par les deux avenues. (24 heures)

Créé: 09.01.2015, 13h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.