Gland va planter 2000 chênes

La Côte La Ville veut rajeunir ses forêts, parfois délaissées. Des enfants ont lancé cette opération écologique.

Les élèves du collège de Mauverney à Gland ont participé à la plantation de chênes qui constitueront la forêt de demain.

Les élèves du collège de Mauverney à Gland ont participé à la plantation de chênes qui constitueront la forêt de demain. Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chêne figure sur les armoiries de Gland. Il n’est donc pas étonnant que cet arbre emblématique ait été choisi pour reboiser la forêt de Malagny, située dans l’angle de la route Suisse et de l’avenue du Mont-Blanc. Mardi, la Commune et le Groupement forestier de la Serine (Agfors) ont organisé une conférence de presse in situ pour informer la population que 2000 chênes seront plantés là dans les cinq ans à venir. Des élèves du Collège de Mauverney ont symboliquement participé au lancement de ce rajeunissement des forêts.

Une commune très boisée

Sur un total de 128 hectares de forêts à Gland, la Commune n’en possède que 17. Les secteurs boisés les plus importants se situent sur les grandes propriétés privées du bord du lac, du côté de la Clinique La Lignière, et le long de la rivière de la Serine, sur les terrains d’un agriculteur. Selon le garde forestier Amaury Annen, la plupart des propriétaires privés ont mandaté l’Agfors pour s’en occuper.

Quant aux forêts de la Commune, elles sont sous le contrôle de son service des espaces verts, qui veille surtout à sécuriser les chemins et les lieux publics et à repérer d’éventuels arbres malades. Municipal des forêts, Gilles Davoine utilise une jolie expression pour résumer la manière dont elles ont été entretenues: «nos forêts se sont développées naturellement». Mais, selon le garde forestier, elles étaient un peu à l’abandon et il était temps de reprendre les choses en main sur la base d’un plan de gestion, d’ailleurs devenu obligatoire.

Une forêt multifonctions

«Une forêt peut se développer toute seule, même en milieu urbanisé, explique Amaury Annen. Mais alors on ne remplit pas tous les objectifs fixés par les plans directeurs forestiers.» Parmi ces objectifs, il y a l’accueil des différents usagers (piétons, joggeurs, cavaliers, cyclistes…), la sécurité en bordure de route, la valorisation de la biodiversité, le choix des essences, la protection du paysage… Le garde forestier précise que le plan prévoit aussi la préservation de quelques îlots de forêt laissée à elle-même.

La Municipalité de Gland a élaboré son plan de gestion forestier en partenariat avec l’Agfors et l’a validé en 2018. Sa mise en œuvre commence par le reboisement à Malagny. Le bois coupé sur une surface d’environ 2100 m2 servira à chauffer le quartier d’Eikenott, ou sera transformé en bois de charpente, en meubles et en jouets. Les 2000 chênes qui seront plantés dans les cinq ans constitueront la forêt de demain. D’autres projets seront développés à l’avenir. «Nous avons renforcé nos effectifs pour améliorer la qualité de notre gestion, précise Michael Rohrer, responsable des espaces verts. Nous serons particulièrement attentifs à soigner la biodiversité et nous aménagerons des espaces accueillants pour la population.» L’initiative plaira aux habitants de Gland, qui disent apprécier cette ville pour sa proximité avec la nature.

Créé: 08.04.2019, 07h53

Articles en relation

L’ex baba cool veut rendre le monde meilleur pour les jeunes

Portrait Gérald Cretegny, syndic de Gland et coprésident du PDC Vaud, s’engage en rassembleur et sur le long terme pour sa région et les générations futures Plus...

Une salle de classe pleine de branches et de pives

Journée internationale des forêts Maîtresse d’école à Fey, Daphné Ravera a initié la construction d’un canapé forestier où elle se rend régulièrement avec ses élèves. Plus...

Quand les forêts de Lavaux sont prises pour une grande décharge

Incivilités Martial Vurlod, au chevet des forêts de six communes depuis vingt ans, y voit défiler toutes sortes de déchets. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.