Gland renonce à accueillir une salle de 1300 places

SpectacleLe Conseil communal a tué le projet dans l’œuf. Il n’y aura même pas d’étude pour savoir sur quel terrain il aurait pu prendre place

Président d'Evento, Patrick Messmer n'a pas pu défendre son projet de salle de spectacle comme il l'aurait souhaité.

Président d'Evento, Patrick Messmer n'a pas pu défendre son projet de salle de spectacle comme il l'aurait souhaité. Image: archives ALAIN ROUECHE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans son postulat, le conseiller communal Patrick Messmer ne demandait qu’un droit de superficie à la Ville de Gland. Ceci parce que le président d’Evento, au nom d’une fondation en cours de création, cherche un terrain pour y construire une salle de spectacle de 1300 places (24 heures du 24 mars). La commission chargée d’analyser sa demande n’a pas jugé utile de la renvoyer à la Municipalité pour étude. Jeudi soir, le Conseil communal a appuyé cette position par 37 voix contre 11 et 9 abstentions.

La commission a identifié plusieurs problèmes suffisamment importants pour que le projet soit recalé d’entrée de jeu. D’abord, elle estime que «la Commune dispose de peu de surfaces qui permettraient des aménagements dans les 10 à 30 ans». La parcelle visée par le projet, à côté du collège de Grand-Champ, devrait plutôt être réservée pour la construction d’une nouvelle école.

L’autre problème est lié à la hausse de trafic qu’entraîneraient les 150 soirées prévues par année. Et, puis «ce théâtre pourrait faire de l’ombre à celui de Grand-Champ», craint la Municipalité. Enfin, plusieurs conseillers ont estimé qu’il manquait un business plan.

Patrick Messmer, qui était prêt à mettre un million de sa poche, est déçu. «Récusé par le Conseil, qui ne m’a pas fait confiance, je n’ai pas pu défendre le projet. Dommage. C’était une belle opportunité pour Gland. Du moment qu’il ne se fera pas dans ma ville, pour moi, le projet est abandonné, mais je vais poursuivre mes activités culturelles comme auparavant.»

Créé: 23.06.2018, 14h29

Articles en relation

Une salle de 1300 places à Gland? Le projet surprend et divise déjà

Spectacle A l’origine du projet, Patrick Messmer estime que sa ville est bien située entre Genève et Lausanne pour accueillir une salle de cette taille Plus...

Première handiplage du lac sur le site pentu de Gland

Intégration Suisse Tourisme Handicap facilitera l’accès à la plage la plus escarpée des rives lémaniques et proposera des aides à la baignade. Plus...

Un café réunit les 18-25 ans à Gland

Social Le Salon de Quartier est né sous l’égide du Parlement des jeunes. Il connaît un beau succès malgré des horaires restreints. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.