Passer au contenu principal

Le PLR n'a pas détrôné les Gens de Gland

Avec deux élus à l’Exécutif au premier tour et deux candidats bien placés, le GdG reste le groupe le plus fort. Participation: 38,97%.

L'été dernier, Laurent Bachelard, président du GdG, et Cyril Gallay, du comité de campagne, présentaient le programme du groupe en vue des élections communales.
L'été dernier, Laurent Bachelard, président du GdG, et Cyril Gallay, du comité de campagne, présentaient le programme du groupe en vue des élections communales.
VANESSA CARDOSO-A

La surprise aurait pu venir du PLR, qui a mené une campagne offensive pour essayer d’ébranler la suprématie des Gens de Gland (GdG). Elle n’a pas eu lieu. Locomotive du GdG, le syndic Gérald Cretegny est réélu à la Municipalité au premier tour, à 3 voix près (50,13%, 1545 voix). Isabelle Monney est la mieux élue des dix candidats (54,45%, 1678 voix). Gilles Davoine, le nouveau venu du GdG, prend la 3e place (47,21%, 1455 voix), et Thierry Genoud fait un score très honorable (5e, 46,11%, 1421 voix). Il n’a été doublé que par la PLR Christine Girod (46,95%, 1447 voix), figure très populaire dans sa ville (elle a obtenu le plus de voix hors liste).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.