Les grils de Préverenges vont valser pour épargner le nez des voisins

BisbilleCommune et riverains excédés par les grillades ont finalement réussi à trouver un accord.

La prochaine saison estivale devrait être plus calme. Seules les grillades sur les grils officiels seront autorisées.

La prochaine saison estivale devrait être plus calme. Seules les grillades sur les grils officiels seront autorisées. Image: Patrick Martin - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Enfin!» Syndic de Préverenges, Guy Delacrétaz ne cache pas son soulagement. Le feuilleton des grillades sur le sable blanc, qui dure depuis plus de six ans, a finalement trouvé un épilogue. «Nous avons conclu un accord avec les riverains, annonce le chef de l’Exécutif. La saison 2016 s’annonce sous de meilleurs auspices.»

Pour mémoire, quatre voisins de la plage – excédés par les fumées et les odeurs de saucisses grillées – ont saisi la justice en début d’année pour contester la levée de leurs oppositions à la pose de six grils fixes et saisonniers. Une solution préconisée par Préverenges afin d’interdire et de bannir les grils jetables, gros générateurs de nuisances.

En août dernier, la Cour de droit administratif et public rendait son jugement et donnait partiellement raison aux recourants. Si elle ne remettait pas en cause l’aménagement des six grils publics, elle estimait que la Commune devait trouver davantage d’emplacements pour les disposer le long de son banc de sable. Les autorités devaient également instaurer un tournus de grils qui soit plus important que celui établi jusqu’à présent. Selon le Tribunal cantonal, ces mesures permettraient ainsi d’éviter de concentrer les nuisances dans le temps et l’espace.

Rotation tous les 15 jours

Assis autour de la table des négociations, riverains et Municipalité ont longuement planché sur ces questions. Pour finalement mettre sous toit une convention, qui doit encore être signée par les opposants. «A l’avenir, les trois paires de grils communaux seront déplacées sur une vingtaine d’emplacements, contre cinq actuellement, précise encore le syndic. Chaque paire de grils sera distante de 200 mètres. Par ailleurs, en début de saison, une rotation aura lieu toutes les deux semaines. Puis, à partir du 15 juillet, elle se fera toutes les trois semaines, car nous avons moins d’employés communaux qui travaillent pendant les vacances scolaires.»

Pour Guy Delacrétaz, la Commune a ainsi pleinement répondu à la Cour. Selon lui, cette solution permet surtout d’autoriser les gril­lades, souhait clairement exprimé par la population dans un référendum il y a cinq ans, tout en limitant et en répartissant les nuisances pour les bordiers. «Nous sommes heureux d’avoir enfin pu trouver ce compromis, même si on ne peut que regretter le temps qu’il a fallu pour y arriver», ajoute le syndic.

Fer de lance des opposants, Claude Paquier confirme l’accord trouvé avec la Commune. «Les mesures proposées sont satisfaisantes, estime-t-il. On doit encore signer la convention, mais tous les voisins concernés ont déjà donné leur aval.» Pour autant, ce contestataire de la première heure rappelle que les riverains de la plage resteront attentifs et prudents lors des prochaines saisons. «La convention, c’est une chose, son suivi et son application, c’est une autre histoire», ajoute Claude Paquier, tout en précisant que le recours déposé au Tribunal fédéral sera retiré. Selon lui, il appartient à la Commune de mettre les moyens à disposition pour appliquer ces mesures tout en contrôlant les éventuelles infractions.

Créé: 04.12.2015, 06h51

En dates

2008 Après des travaux pour endiguer l’érosion de la plage, le banc de sable devient plus conséquent à Préverenges.

2009 Les riverains se plaignent des nuisances découlant de l’attractivité de la nouvelle plage.

2010 Le Conseil adopte un règlement qui interdit d’utiliser des grils. Un référendum est lancé. Le règlement communal est rejeté en votation populaire.

2014 Les autorités mettent à l’enquête six grils publics. Le Canton autorise leur installation de façon provisoire.

2015 Les riverains saisissent la justice. Un accord est trouvé.

Articles en relation

La justice éteint les braises des grils à Préverenges

La Côte Le Tribunal cantonal donne en partie raison aux riverains excédés par les grillades. Qui restent autorisées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...