Passer au contenu principal

Handicapée et SDF, elle raconte son été de calvaire

Atteinte de sclérose en plaques, Nathalie s’est retrouvée sans-abri en mai. Elle témoigne de trois mois de grande galère.

Nathalie a dormi de nombreuses nuits dans sa voiture, entourée de ses affaires.
Nathalie a dormi de nombreuses nuits dans sa voiture, entourée de ses affaires.
Vanessa Cardoso

Handicapée et à la rue, voilà dans quelle situation s’est retrouvée Nathalie il y a quelques mois. Souffrant d’une sclérose en plaques, maladie auto-immune qui attaque le système nerveux central, elle quitte en mai son appartement de Morges pour s’installer à Bex. «J’ai fait une grosse erreur, explique-t-elle. J’ai signé le bail en ayant uniquement vu des photos du logement. Lors de l’état des lieux, j’ai réalisé que c’était en fait tout petit. Et surtout qu’il y avait beaucoup d’escaliers à gravir pour me rendre dans mon nouveau chez-moi. Avec ma maladie, monter et descendre les marches représente un énorme effort. Je ne pouvais pas emménager là-bas.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.