Un homme perturbé délogé après six heures

La CôteUn habitant de Bussy-Chardonney âgé de 31 ans s'est mis à hurler des menaces depuis le toit de son immeuble. Il a fallu de longues négociations pour l'en faire descendre.

Image: PATRICK MARTIN - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le DARD (unité d’intervention du détachement d’action rapide et de dissuasion de la police cantonale) est intervenu à Bussy-Chardonney, dans la nuit de samedi à dimanche. Vers 20h, un homme perturbé s’est mis à tenir des propos menaçants et incohérents depuis la fenêtre de son appartement, indique le journal La Côte, sur son site internet.

Les voisins inquiets ont aussitôt prévenu la police. L’homme, âgé de 31 ans, est ensuite monté sur le toit de l’immeuble d’où il a continué à hurler, raconte un témoin interrogé par l’hebdomadaire. La police cantonale, les pompiers sont intervenus pour tenter de le faire descendre. Après de longues discussions menées par un négociateur de la police, le forcené a pu être maîtrisé vers 2 heures du matin.

Créé: 22.09.2019, 17h21

Articles en relation

200 interventions par an pour les superflics vaudois

Sécurité La Police cantonale révèle quelques détails de son unité d’élite, le DARD, composée de 25 agents Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.