Un raccourci par le pont de la Vy-Creuse séduit les autorités de Gland

MobilitéUn conseiller communal propose d’installer des escaliers ou des ascenseurs au pied du pont qui franchit les voies CFF.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un raccourci, c’est souvent bon à prendre. Pour passer d’un côté à l’autre des voies ferrées au droit de la Vy-Creuse, à l’est de Gland, il faut marcher 790 mètres (environ quatorze minutes à pied) alors que la distance à vol d’oiseau est de 30 mètres. Le pont, plutôt destiné au trafic routier, comprend des trottoirs mixtes pour piétons et cyclistes, mais il mesure 400 mètres de long. L’ingénieux conseiller communal Olivier Moulin propose de créer un raccourci. Sa bonne idée a été analysée par la Municipalité, qui avance plusieurs options.

À Gland, toute solution qui permet de faciliter les liaisons entre le nord et le sud des voies CFF, qui coupe la cité en deux, est bienvenue. Étudiée à l’interne par les services techniques de la Ville, la problématique a soulevé plusieurs questions: quels usagers seraient susceptibles d’emprunter le raccourci, pour aller de où à où? Et dès lors, faut-il envisager un, deux, trois ou quatre dispositifs (escaliers ou ascenseurs) pour passer de la chaussée inférieure au pont (de chaque côté du pont et de chaque côté des voies CFF)?

«Toutes les options restent encore ouvertes»

L’étude relève qu’il existe quatre pôles d’intérêt à proximité directe du pont de la Vy-Creuse: la zone commerciale et d’activités du Lavasson, la zone d’activité du Vernay, le complexe de Montoly et le centre sportif d’En Bord. Elle conclut que seul le premier pôle tirerait réellement profit d’un raccourci pour les piétons. Pour se rendre aux autres pôles, les gens continueraient de toute façon à utiliser leur voiture. Dès lors, la Municipalité estime que la construction d’un escalier ou d’un ascenseur au nord des voies CFF, et côté Genève du pont, sur le chemin du Lavasson, est envisageable.

Elle n’exclut pas non plus un aménagement au sud des voies. «Toutes les options restent encore ouvertes, précise Michael Rohrer, municipal en charge du dossier. Nous avons décidé d’intégrer cette thématique dans l’étude du projet de requalification du chemin de la Vy-Creuse, qui aboutira à l’horizon 2020.» (24 heures)

Créé: 27.08.2018, 16h39

Articles en relation

Un nouveau morceau de ville va émerger à Gland

Urbanisme De nombreux commerces et activités côtoieront les 220 logements compris dans la première tranche du quartier La Combaz. Plus...

Gland renonce à accueillir une salle de 1300 places

Spectacle Le Conseil communal a tué le projet dans l’œuf. Il n’y aura même pas d’étude pour savoir sur quel terrain il aurait pu prendre place Plus...

Une salle de 1300 places à Gland? Le projet surprend et divise déjà

Spectacle A l’origine du projet, Patrick Messmer estime que sa ville est bien située entre Genève et Lausanne pour accueillir une salle de cette taille Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.